Dans la continuité d’Atabula, AtabuLab analyse et décrypte les mondes de la restauration, de l’alimentation et de l’agroalimentaire avec différents angles : économiques, politiques ou encore culturels, pour englober la totalité des sujets.

AtabuLab souhaite diffuser les idées, réflexions et propositions concrètes qui auront été avancées et développées, comme autant d’éléments de soutien aux professionnels de la restauration et de la gastronomie. AtabuLab s’attache à travailler sur les enjeux de cette gastronomie et à en accompagner les acteurs.

Aujourd’hui, l’expérience en réel ou en live (à défaut d’être en présence physique) est fondamentale pour avancer à la même vitesse de ce monde ultra-connecté où l’infodémie peut rapidement prendre le pas sur la pensée, l’esprit critique et la réflexion poussée.

Des événements (petits-déjeuners, dîners…), mais aussi une production éditoriale avec son premier livre blanc publié le 6 juillet «Comment la restauration va muter après la crise du Covid-19 en France» (payant) seront donc à l’ordre du jour d’Atabulab : autant de leviers d’action à la hauteur de ses ambitions.

https://atabulab.com/

Atabulab

Le prochain sujet : le pain au restaurant

Atabulab - © Franck Pinay-Rabaroust

Soutenu par un comité d’orientation issu lui-même du monde de la restauration, AtabuLab est au plus près des préoccupations qu’elle défend. Côme de Cherisey, investisseur en gastronomie et ancien CEO de Gault&Millau, Dominique Giraudier, directeur général de l’Institut Paul Bocuse, Juliette Portalier, fondatrice de l’agence Thoughts for Food et Olivier Gergaud, professeur d’économie à l’école Kedge Business constituent ainsi le comité.

Voir le site : https://atabulab.com/