Après les bonbons de chocolat et les barres glacés, David Wesmaël de La Glacerie Paris revisite la traditionnelle tablette en mode givré. Lancée à la rentrée, sa première collection compte cinq références : trois au chocolat noir et deux au lait. Leur secret ? Un intérieur ultra-gourmand associant de la glace (noisette, thé matcha, vanille ou chocolat Madagascar, sorbet framboise), un confit fruité ou un crémeux chocolat ou caramel, et un praliné ou un croustillant pour la touche craquante. Ultra-gourmand, ce jeu de textures est intensifié par le croquant de la couverture de chocolat (Vietnam 70%, lait 43%, etc.), bien présente, contrairement aux barres, à l’enrobage plus discret et consensuel.

A conserver au congélateur

Par leur format original pour une création glacée, ces tablettes revisitées offrent une nouvelle expérience de dégustation. « C’est le même principe que pour du chocolat, avec des morceaux à casser, sauf qu’on la conserve au congélateur », précise le MOF glacier, toujours en quête de nouveaux goûts et modes de consommation. Et de souligner : « La glacerie ouvre un large espace de créativité et de possibilités », en la conciliant par exemple à l’art chocolatier. Plus épaisses qu’une tablette de chocolat classique (env. 1,8 cm), ces cinq références présentent en prime un design exclusif, reprenant le losange signature de La Glacerie Paris, pour se démarquer en beauté.

BG

© l.allafort

Le design exclusif des tablettes glacées a été pensé pour valoriser le jeu de textures de l’intérieur, avec un irrésistible crémeux qui file…

https://www.laglacerie.fr/

Mots clés : Glacerie, innovation, chocolat, pâtisserie, MOF, création, praliné, glace, sorbet, tablette