Aux États-Unis, le « Black Friday » ouvre la période des achats de Noël, avec une journée de soldes exceptionnels le lendemain de Thanksgiving. Comme Halloween, l’événement tend à se diffuser en France dans les commerces et jusque dans les boulangeries-pâtisseries, sous l’appellation « Bread Friday ». Certains artisans profitent en effet de ce temps fort de la consommation pour promouvoir leurs produits, à l’instar de Charline et Thomas Marchel, de la boutique Pain de Sucre, à Bernay (27). « À l’initiative de notre moulin, nous avons proposé nos pains spéciaux à 1€ pour les faire découvrir à nos clients », raconte la gérante, ravie du succès de l’opération. Même engouement Aux pains de la ferme, à Versailles (78) : « En vente et en fabrication, toute l’équipe s’est éclatée et les clients ont répondu présents », se réjouit le patron Christophe Lenain. Pour l’occasion, lui et son confrère Thomas Marchel avaient réduit la taille de leurs pains spéciaux, afin de rentrer dans leurs frais.

Kit de communication

Si le jour J est fixé au 4e vendredi de novembre (le 29 en 2019), rien ne vous empêche de faire durer l’opération ou de la reporter un autre jour, plus stratégique pour votre commerce. À Mayenne (53), le pâtissier Adrien Marès avait ainsi lancé un « Black Sunday » sur Facebook, le dimanche suivant le fameux « vendredi noir », avec « 3 pâtisseries achetées, la 4e offerte ». Quels que soient le jour ou la formule choisis, n’oubliez pas de faire connaître l’opération, en ligne et en boutique. À cette intention, les Moulins Familiaux distribuent un kit de communication à leurs clients participants.

Barbara Guicheteau