Certains l’appellent sponge cake. D’autres, plus poétiques, le surnomment « gâteau nuage ». En ouvrant Fu Castella à Paris, Nhung Nguyen rend hommage aux véritables origines de la recette : cette pâtisserie moelleuse, introduite en Asie par des missionnaires portugais au XVIe siècle, y est restée très populaire. Elle manquait à la culture gastronomique française !

Tradition revisitée

C’est après un périple au Viêt Nam et à Taïwan que la pâtissière Nhung Nguyen s’est décidée à offrir au castella un écrin parisien. Dans le 13e arrondissement, elle décline la version traditionnelle (farine de blé, sucre, œufs et lait) en différents parfums : vanille, café, chocolat, thé vert matcha et durian. En outre, elle propose deux déclinaisons sucré-salé :

sésame-fromage et « spécial », avec du porc séché, des œufs salés et du cheddar. Étonnant ! Pour donner toutes ses chances à ce mono produit, Nhung Nguyen a eu les bons réflexes : elle mise sur des ingrédients de qualité, bruts et bio dès que possible. Les cuissons se déroulent tout au long de la journée, permettant aux clients de déguster leur castella à la sortie du four. Le meilleur moment pour goûter ? Le tea time, durant lequel une formule dégustation est proposée. À tenter, pour la culture générale… et pour le plaisir !

C.R.