La Toque : revue partenaire indépendante des boulangers, pâtissiers, chocolatiers, confiseurs, glaciers

Recherchez un article

 

  Accueil / Actualités / Insolite : « Saônois », la fierté du boulanger bellegardois

Insolite

« Saônois », la fierté du boulanger bellegardois

Publié le vendredi 05 octobre 2012 - 14h31

Saonois, le jeune pur-sang de moins de 3 ans, monté par Antoine Hamelin, un jeune jockey de 20 ans. (Photo : latoque.fr)

Contre toute attente, le cheval d’un boulanger a remporté en juin dernier la deuxième plus grande course hippique d’Europe face à des écuries d’élite. Le 7 octobre prochain, il participera au 91e Qatar Prix de l'Arc de Triomphe, face aux plus prestigieux pur-sangs.

Lorsque Pascal Treyve, artisan boulanger à Bellegarde- en-Forez (42), a acheté son cheval il y a deux ans, il était loin d’imaginer qu’il réaliserait un jour son rêve : celui de gagner un tiercé prestigieux avec sa propre monture ! Cette victoire, reconnue à l’échelle mondiale, lui a ouvert les portes d’un avenir serein au cœur de sa passion de toujours… mais loin de son fournil.

Les tribunes de l’Hippodrome de Chantilly (60) ont vu, le 3 juin dernier, les plus grandes écuries trembler à l’approche des chevaux sur la ligne d’arrivée. Et pour cause, ce n’est pas un équidé de « leur » catégorie qui s’apprête à gagner cette course de galop, mais celui d’un « amateur », un artisan boulanger, entraîné par Jean-Pierre Gauvin et monté par un jeune jockey d’à peine 20 ans, Antoine Hamelin.

Ovationné par 10 000 spectateurs
Lorsque ledit cheval, baptisé Saônois, a franchi le premier la ligne d’arrivée, gagnant ainsi le Prix du Jockey Club 2012, les quelque 10 000 spectateurs présents ont ovationné le vainqueur et salué cet exploit, auquel personne ne s’attendait dans ce monde d’élite ! Félicité par le prince Aga Khan - un des plus grands propriétaires de pur-sangs au monde -, interviewé par de nombreux médias, Pascal Treyve n’a pas pour autant pris la grosse tête. Il a pourtant engagé son cheval pour la plus grande course de l’année, celle du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, le 7 octobre prochain.

Cette consécration, il l’a dédiée à son père turfiste qui l’emmenait chaque dimanche avec lui à l’hippodrome. Il a seulement décidé de tourner la page de la boulangerie, en mettant son commerce en vente… Voilà une boutique qui devrait porter chance à son futur repreneur !

par Maud Guglielmi

(publié le 5 octobre 2012)


autopromo La Toque, tout sur la boulangerie, patisserie
Actualités
La Toque est une publication du   


à La Toque Magazine


Découvrir
nos Offres