La Toque : petites annonces de matériel et fonds de commerce pour boulangerie et patisserie. Emploi.



Le pain

Grand allié des sportifs

Publié le mercredi 03 mai 2017 - 10h56

Fête du Pain 2017 sportifs (Photo : Fotolia.com).

Cette année, la Fête du Pain va enfiler un survêtement ! Histoire de rappeler que le sport est indispensable à un bon équilibre… et que le pain est l’une des meilleures sources d’énergie.

Un muscle peut consommer jusqu'à 2 g de glucose par minute lors d’un effort intense… Or, le pain fournit en moyenne 50/55 g de glucides pour 100 g, dont du glucose, sous forme d’amidon (un glucide complexe). On parle toujours des pâtes pour illustrer l’alimentation des sportifs, mais le pain a aussi son rôle à jouer ! C’est la raison pour laquelle le thème fédérateur de l’édition 2017 de la Fête du Pain – du 15 au 21 mai dans toute la France – s’intitule « Le pain, allié nutritionnel de l’effort ».
Intervenant lors de la conférence de lancement de l’événement le 7 mars à Paris, le Professeur Xavier Bigard, président de la Société française de médecine du sport, a même précisé qu’ « en faisant des mélanges de céréales, on peut jouer sur la vitesse à laquelle les glucides vont pénétrer dans l’organisme. De plus, le pain contient plusieurs micronutriments bénéfiques à la santé, comme la vitamine B ou le fer. »

 

Fête du Pain 2017 (Photo : Espace Pain Information).En cas de test anti-dopage, attention
aux graines de pavot qui  
contiennent de l'opium !

A corps sain, esprit sain
Le corps est une chose, et le mental en est une autre… mais toute aussi importante au regard du besoin d’énergie. Là encore, le glucose vient « nourrir » le système nerveux central, participant ainsi au maintien des capacités cognitives. Un détail qui compte, notamment, dans la motivation pour maintenir l’effort. Il est aujourd’hui de notoriété publique que le sport est bon pour la santé et que notre corps a besoin de bouger. Cela favoriserait la diminution du risque de maladies cardio-vasculaires et de certains cancers. Ces dispositions constituent un avantage pour les boulangers, qui peuvent ainsi – avec prudence – évoquer les bienfaits du pain dans notre alimentation. Au moment où sa consommation est en souffrance, autant vanter ses mérites !

La fête sur le parvis de Notre-Dame
• Six fournils – soit 1 200 m2 sous chapiteau – seront installés devant la majestueuse cathédrale de Paris. Une centaine de boulangères et boulangers viendront prêter main forte aux organisateurs pour mettre à l’honneur la fabrication artisanale du pain. Petits et grands seront les bienvenus pour découvrir le métier et ses nombreux atouts. Un bémol cependant : si la fête bat son plein au centre de la capitale, bien souvent il n’en est rien dans les autres quartiers, ou bien dans les autres villes… dommage !

par Anne-Laure Chorand

(publié le 3 mai 2017)


autopromo La Toque, tout sur la boulangerie, patisserie
Actualités
La Toque est une publication du   


à La Toque Magazine


Découvrir
nos Offres

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK