Sorti de terre en trois mois seulement, avant la moisson, il permettra de stocker entre 9 000 et 13 000 tonnes de céréales. Il a été construit dans le but de mieux accueillir les récoltes des agriculteurs et d'étaler les livraisons par camion vers les autres silos. En effet, l'acheminement par rail n'est plus assuré depuis septembre 2013 suite à un incident ayant détérioré la ligne Semur-Epoisses et à la décision de Réseau Ferré de France de ne pas la remettre en état.