La Toque : revue partenaire indépendante des boulangers, pâtissiers, chocolatiers, confiseurs, glaciers

Recherchez un article

 

  Accueil / Actualités / Salon : Un nouveau rendez-vous pour les métiers de bouche franciliens

Salon

Un nouveau rendez-vous pour les métiers de bouche franciliens

Publié le jeudi 16 juin 2011 - 15h00

Grâce à une dynamique commune des artisans boulangers, bouchers, charcutiers et fromagers, un salon inédit est prévu à Paris à la rentrée. Au total, plus de 53 000 entreprises des métiers de bouche sont concernées.

« Notre objectif est de créer un événement consacré au commerce de détail, de proximité, qui a pour substance la convivialité » a déclaré Christophe Perret, de Magellance, société organisatrice du nouveau Salon des Métiers de Bouche, qui aura lieu à Paris Porte de Versailles (Hall 2.2) du 11 au 13 septembre prochain. Destiné à proposer une offre ciblée à l’attention des professionnels des métiers de bouche de Paris et sa grande couronne - comprenant les régions périphériques - il a pour vocation de présenter les produits, services et équipements utiles à leur quotidien et à leur développement. Près de 3500 m2 sont d’ores et déjà prévus afin d’accueillir une centaine d’exposants, près de 10 000 visiteurs et quelques concours.

Ce salon doit sa naissance à l’énergie commune de quatre fédérations professionnelles, représentant les artisans boulangers, bouchers, charcutiers et fromagers, et ses dates, à une période dénuée d’événement phare. « En effet, pour ce qui concerne les boulangers, aucun salon n’intervient entre le Sirha de Lyon et Europain » a rappelé Philippe Gosselin, représentant la Chambre des artisans boulangers de Paris Ile-de-France.

Un même élan
Dans l’attente de savoir si ce salon est promis à un bel avenir - il est trop tôt pour le dire -, on ne peut que se réjouir de cette initiative rassemblant des organisations professionnelles très impliquées dans le devenir de leur métier. Le fait même que leur rapprochement débouche sur un beau projet est très positif, car si elles ont un profil similaire, elles connaissent surtout les mêmes obstacles : problèmes de personnel, difficultés de recrutement, érosion du nombre de commerces, manque de repreneurs, besoin d’innovation, concurrence des grandes surfaces…

Gageons que ce nouveau salon des métiers de bouche arrivera à prendre en compte cet état de fait afi n d’intégrer dans son offre de solutions les besoins des artisans. De tous les artisans, qu’ils soient boulangers, pâtissiers, chocolatiers, glaciers, fromagers, poissonniers, primeurs, cuisiniers ou restaurateurs. 

L'Ile-de-France, un vivier de petites entreprises

Cette région est la première de France en matière de métiers de bouche. Elle représente 53 202 entreprises (soit 17,3 % des 308 000 total France), dont 10 000 restaurants, 4 150 boulangeries- pâtisseries, 3 500 boucheries, 3 350 cafés-bars-tabacs, 800 crèmeries-fromageries et 250 charcuteries. Pour info, la région Rhône-Alpes rassemble 32 919 entreprises des métiers de bouche, et la région Paca, 31 418. L’Ile-de-France emploie dans ce domaine plus de 231 700 salariés (près de 25 % de l’ensemble national). Enfin, le bassin parisien abrite 11,6 millions d’habitants (18,5 % de la population métropolitaine).

 

Plus d’infos sur www.lesmetiersdebouche.com ou au 01 40 72 02 29.

par Anne-Laure Chorand

(publié le 16 juin 2011)


autopromo La Toque, tout sur la boulangerie, patisserie
Actualités
La Toque est une publication du   


à La Toque Magazine


Découvrir
nos Offres