L’explosion qui a eu lieu à Beyrouth a détruit une partie du port qui comprennait notamment les silos à céréales et 15 000 tonnes de blé qui y étaient stockées. Les importations de blé peuvent continuer par Tripoli, mais le port ne dispose pas des mêmes infrastructures de stockage que Beyrouth.

Le Groupe coopératif VIVESCIA et son entreprise de meunerie Les Grands Moulins de Paris ont répondu immédiatement présents à l’appel de solidarité porté par les pouvoirs publics français, et se sont associés à une vingtaine d’entreprises de la meunerie française pour faire parvenir 75 tonnes de farine qui ont pu ainsi être acheminées très rapidement au port de Toulon.

Au total, les meuniers français offrent 500 tonnes de farine de blé à la population libanaise, une opération coordonnée par l’association professionnelle de la Meunerie Française (ANMF).

Le porte-hélicoptères Le Tonnerre a quitté la base navale de Toulon ce dimanche 9 août avec à son bord un premier chargement de 250 tonnes en direction du Liban. Un deuxième chargement s’est effectué pour le même trajet ce mardi 11 août.