Cette bûche rouge vif coiffée d’une gousse de vanille, d’une tranche de pomme et agrémentée d’un champignon en guise de décoration, devrait faire sensation sur les tables des réveillons périgourdins. « L’idée de créer ce dessert à partir de produits du Périgord me trottait dans la tête depuis deux ou trois ans, explique Guillaume Storini, artisan pâtissier à Coulounieix-Chamiers (Dordogne).

Avec mon confrère Hervé Peytoureau, nous nous sommes dit : “C’est l’année ou jamais”. Il faut donner de la gaieté à cette morosité ambiante. » L’élaboration de cette recette, composée de deux biscuits à la noisette, l’un craquant, l’autre moelleux sur le dessus, d’une gelée de fraises du Périgord, d’un bavarois à la vanille et d’une compotée de pommes au Monbazillac, est le fruit d’un travail collectif entre deux artisans et Ravir 24, un groupement d’achat de professionnels des métiers de bouche.

Produit sympathique

« Le but est d’avoir quelque chose de sympathique à proposer pour les fêtes. Nous avons opté pour la fraise du Périgord, la noisette et la pomme du Limousin », observe Hervé Peytoureau. « Nous voulions une empreinte Périgord sur ce dessert : un partenariat a été signé avec la marque de vêtements locale Vinta-Quatre. Leur logo apparaît sur les embouts et l’emballage », précise Marie-Laure Guillemette, directrice de Ravir 24. Une vingtaine de boulangeries-pâtisseries de Dordogne proposent ce dessert pour les fêtes.n

C.-H. Y.