La Toque : revue partenaire indépendante des boulangers, pâtissiers, chocolatiers, confiseurs, glaciers

Recherchez un article

 

  Accueil / Conseils / Mieux vendre / Animation : J'organise un jeu-concours pour mes clients
Mieux vendre

Animation

J'organise un jeu-concours pour mes clients

Publié le mardi 10 avril 2012 - 15h01

Boîte à réponse pour jeu-concours. (Photo : latoque.fr)

Pour renforcer le lien si particulier qui vous unit à votre clientèle, pourquoi ne pas ne pas associer plaisir gustatif et… plaisir ludique ? Faites entrer le jeu au cœur du magasin ! Mode d’emploi.

Quand ils entrent chez vous, vos clients font un peu plus qu’acheter du pain, des pâtisseries ou du chocolat. Ils respirent un court instant un air de convivialité qu’ils ne trouvent dans aucun autre commerce. La boulangerie est en effet le commerce de proximité préféré des Français ; c’est un lieu de vie où l’on partage petites annonces, discussions et nouvelles. Et c’est un fait : plus de 90 % des clients sont fidèles à leur boulangerie. Or l’amitié, ça s’entretient ; ça s’arrose de petites attentions qui montrent que l’on considère l’autre. Le jeu en est une.

 

Déco magasin pour jeu-concours. (Photo : Latoque.fr)L'enfant qui trouve où est la poire, gagne immédiatement
un petit oeuf en chocolat...

1re étape : Ciblez vos idées
1) Déterminez quel est le but du concours que vous allez lancer : fidéliser votre clientèle et la récompenser, faire connaître un nouveau produit, lancer une nouvelle gamme, récupérer les coordonnées de certains clients, en attirer de nouveaux, etc. L’important est de se fixer un objectif majeur à atteindre.

2) Déterminez votre cible : les enfants, tout client qui entre dans la boutique, les passants de la rue ?

3) Listez comment votre objectif sera atteint, vos critères de mesure. Ainsi, s’il s’agit de fidéliser votre clientèle, l’objectif à atteindre pourra être de recueillir deux cents bulletins-réponses en un temps imparti.

 

A retenir

• Les règles du jeu doivent être brèves et claires afin de ne pas rebuter les participants : sa nature (jeu/concours), comment participer, la date limite, le mode de désignation du ou des gagnants, le jour et l'heure, comment seront avertis le ou les gagnants...

• Adaptez le ton à votre cible (tutoiement pour les enfants...

 

2e étape : Définissez le principe
Choisissez parmi ces trois types de désignation des gagnants la mécanique qui vous convient :

1) Un concours, qui fait appel aux connaissances des joueurs. Un jury (vous, le boulanger…) désignera le ou les meilleur(s) parmi l’ensemble des participants. Exemple : Concours de la recette de pain la plus originale (celle qui séduira le boulanger sera vendue quelque temps dans la boutique).

2) Un jeu, qui fait appel au hasard. Tirage au sort différé parmi les bonnes réponses des participants. Exemple : « Devinez le nombre d’heures qu’il a fallu au boulanger pour fabriquer le bonhomme en chocolat de la vitrine (et gagnez-le). »

3) Tous gagnants, si la réponse correcte est fournie en direct au moment de l’achat. Exemple : « Trouve où est le petit cœur rose - ou autre détail - dans les vitrines du magasin et gagne immédiatement un petit œuf en chocolat. » Concrètement, dans les deux premiers cas, une urne bien visible doit pouvoir recueillir la participation-réponse des clients (un carton recouvert d’un joli papier aux couleurs de l’événement fera parfaitement l’affaire). Leurs coordonnées complètes doivent y être inscrites. Dans le cas du concours, les réponses aux questions se font à la maison et le client rapporte son papier plus tard au magasin. Dans le cas du jeu, prévoyez des crayons et une réponse rapide à remplir sur des coupons papier (au moment du passage à la caisse, par exemple). Dans les deux cas, les visites multiples des clients sont induites.

Attention ! La dotation (un ou plusieurs lots) doit être en rapport avec la cible du concours.

 

Instrument de musique en chocolat. (Photo : Latoque.fr)Exemple de pièce en chocolat
qui peut faire un beau lot.

 

3e étape : Communiquez !
Mettez des affiches annonçant votre « grand jeu » à l’extérieur du magasin (si vous souhaitez attirer de nouveaux clients), et surtout dans le magasin. Placez-les à des endroits stratégiques - le long de la queue - afin que les clients puissent les lire. Des mots magiques comme « à gagner » et la désignation du ou des lot(s) attireront l’attention. L’accroche est essentielle, soignez-la ! Soyez simples (peu de mots).
Exemple : Grand concours à l’occasion de la Fête du Pain, « Dessine le pain de tes rêves. » Les trois gagnants verront leur dessin affiché Légende. L’enfant qui trouve où est la poire, gagne immédiatement un petit œuf en chocolat... dans le magasin et gagneront une viennoiserie par jour au choix pendant une semaine. Si vous rencontrez un franc succès, renouvelez les occasions de jeu (qui sont nombreuses : Pâques, Noël, fête des mères, etc.), mais attention… trop de jeu tue le jeu. Ce qui est rare est cher.

 

L’annonce des résultats
Pourquoi ne pas faire une petite animation dans la boutique en organisant une cérémonie de remise des prix (en communiquant le jour et l’heure par affichage) ? Ou une cérémonie de tirage au sort par un client (sachant que le mercredi est le jour des enfants) ?

 

par Sophie de Courtivron

(publié le 10 avril 2012)

Mots-clés :

autopromo La Toque, tout sur la boulangerie, patisserie
Mieux vendre
La Toque est une publication du   


à La Toque Magazine


Découvrir
nos Offres

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK