La Toque : petites annonces de matériel et fonds de commerce pour boulangerie et patisserie. Emploi.


Mieux vendre

Comment lancer un nouveau produit ?

Publié le vendredi 26 octobre 2018 - 16h35

Lancer un nouveau sandwich (Photo : Latoque.fr).

Innover est une excellente idée. Reste à le montrer en magasin, à le valoriser et à convaincre les consommateurs de goûter et d’acheter. Prêt ?

Se démarquer de la concurrence, animer son magasin, surprendre ses clients, stimuler son équipe de production, augmenter son chiffre d’affaires... Voilà autant de bonnes raisons de sortir de nouveaux produits. Mais tant qu’à mobiliser la créativité de l’artisan, autant mettre toutes les chances de son côté pour la valoriser auprès des clients ! Comment ? Voici quelques pistes.

Idée n°1 : Border l’initiative
Permettre au boulanger, ou au pâtissier, de s’amuser, pourquoi pas. Mais vous prendrez moins de risques en balisant le parcours :  Quel est votre objectif ? Voulez-vous remplacer une référence existante ? Compléter une famille de produits ? Générer des ventes additionnelles ? Contrer la concurrence sur un segment que vous ne couvrez pas ? Faire plaisir à certains clients ?  Vers quel coût matière – ou quelle marge – vous orientez-vous ? Quel serait le temps de fabrication idéal ? Avez-vous déjà une idée de packaging ? Se poser les bonnes questions en amont permet de gagner du temps et donc, de l’argent.

Idée n°2 : Valider
L’équipe du laboratoire est très fière de sa création. Fort bien. C’est le moment de : 
• Fixer le prix, en bon gestionnaire. 
• Dévoiler cette merveille au reste du personnel et à quelques clients fidèles (tous invités à donner leur avis). 
• Se donner des objectifs de vente, sur une période de référence et avec des indicateurs précis (par exemple : 100 pièces par jour au bout de trois semaines).

 

Pim's de Pâte à Pain (Photo : Latoque.fr).Une bonne idée de la boulangerie
De Pâte à Pain : montrer
en image la fabrication
du nouveau produit.

 

Idée n°3 : Faire découvrir
La suite dépend de l’importance que vous souhaitez donner à votre nouveauté.  Pour une déclinaison de pain, un nouveau parfum d’éclair ou une recette de sandwich inédite, un post Facebook et Instagram, complété d’une affichette en boutique peuvent suffire. En ce qui concerne la boulangerie, faire déguster reste une valeur sûre. Opter pour l’option « édition limitée » est toujours une bonne idée (quitte à pérenniser la référence en cas de succès). Enfin, roder son argumentaire de vente est – évidemment – indispensable.  S’il s’agit de votre gamme de bûches, d’un changement de moulin fournisseur ou de qualité de matière première (comme le passage au bio, par exemple), ou encore d’une gymnastique que vous comptez mettre en place sur le long terme (chaque mois, un sandwich de chef étoilé, pourquoi pas), mettez les petits plats dans les grands.

Idée n°4 : En grande pompe
Quand le chantier est ambitieux, le « plan comm’ » doit l’être tout autant :  Un « teasing » sur les réseaux sociaux et en boutique permettra de mettre vos abonnés en appétit. Par exemple, en dévoilant chaque jour – façon puzzle – une partie de votre création.  L’organisation d’un évènement festif (un goûter de dégustation, pour les galettes ?), augmentera la portée de votre initiative. Votre idée est révolutionnaire, ou capable de faire le buzz ? Envoyez un communiqué à la presse locale et faites livrer quelques échantillons aux radios et télés régionales.


Pains aux olives (Photo : lorabarra-fotolia.com).La dégustation (ici, d'un pain
aux olives), un moment privilégié
à partager avec les clients.

Idée n°5 : Le jour J
Soyez prêts : équipes prévenues et briefées, panière de dégustation près de la caisse, flyer à portée de main, argumentaire sur le bout de la langue et enthousiasme puissance max. Effet « Waouh ! » nécessaire : personne ne doit passer à travers les mailles du filet.  Poursuivez votre objectif de vente comme la ligne d’arrivée d’une course. Vous ambitionnez de vendre 200 choux à la carotte dès le premier jour ? Foncez !

Idée n°6 : Et après ?
Bravo, vous avez lancé votre nouveauté. C’est le moment de la faire vivre :  Continuez à en parler, encouragez vos clients à faire de même (ex. : par un concours qui la met en scène), valorisez leurs réactions positives sur les réseaux sociaux.  Si les retours sont moins enthousiastes que prévu, ne vous découragez pas : quelques ajustements sont peut-être nécessaires sans remettre en cause l’intégralité de votre initiative.  Au terme de votre période de lancement, tirez le bilan qui s’impose. Top ? Félicitations. Il est temps d’envisager la suite : l’intégration à la gamme, ou le renouvellement d’une opération similaire. Flop ? Cela arrive aux meilleurs. Essayez de comprendre pourquoi, cela vous sera utile la prochaine fois ! 

par Cécile Rudloff

(publié le 26 octobre 2018)

autopromo La Toque, tout sur la boulangerie, patisserie
Mieux vendre

Comment lancer un nouveau produit ?

Vendredi 26 octobre 2018

 ...

Communication de crise : Le B.A.ba

Vendredi 13 juillet 2018

 ...
La Toque est une publication du   


à La Toque Magazine


Découvrir
nos Offres

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK