Qu’est-ce que l’eau dynamisée ?

L’eau dynamisée (ou vivante) serait une eau « restructurée » par les turbulences qu’elle subit dans la nature (cascade, rivière, tourbillon...). Elle serait propice aux échanges biologiques, contrairement à l’eau stagnante (ou circulante dans les canalisations droites) qui serait « déstructurée » et qui tendrait à asphyxier le vivant. Pour expliquer le phénomène, certains font appel aux parasciences (magnétisme, mémoire de l’eau, symbolisme...), en y associant des concepts scientifiques plus ou moins maîtrisés (géomagnétisme, physique quantique, électromagnétisme...). Le phénomène peut aussi s’expliquer par la science : l’eau vive est plus riche en oxygène dissous que l’eau stagnante. Or, l’oxygène est essentiel à la vie, même en milieu hydrique. En brassant l’eau, on force cette dissolution. L’eau dynamisée devient ainsi plus favorable aux processus biochimiques. Elle redevient « morte » quand on la laisse au repos, l’oxygène repassant à nouveau dans l’air. En altitude, la déperdition est encore plus rapide. Les solutions mécaniques de dynamisation (de type vortex) ou d’aération (mousseur) sont les plus crédibles à cet égard.