L E PIRATAGE EST LE NOUVEAU CAMBRIOLAGE. Pour éviter le vol de vos données numériques, la meilleure protection consiste à les verrouiller avec un mot de passe efficace. Comment y parvenir ? En suivant ces conseils.

1Jouer

Oubliez le nom de votre chat, celui de votre groupe de rock préféré (vous n'êtes pas le seul fan) et la date de naissance de vos enfants. Si votre mot de passe est court et

facile à retenir, il n'est pas bon. Idéalement, il devrait contenir huit à douze caractères, comporter des minuscules et des majuscules, des chiffres et des lettres et même, des signes de ponctuation.

Utilisez une phrase ou une citation (ex : « J'aimelabou

langeartisanale! »), remplacez une lettre par un chiffre

(« J'aim8laboulang8artisa

nal8! »), ou amusez-vous avec les majuscules, en début ou fin de mots (« J'Aim8LaBoulang8Artisanal8!;) ».

Associez plusieurs mots qui n'ont rien à voir (« levainlunetteordina

teurgilet ») et tapez-les avec une touche d'écart sur votre clavier (« mrbzo, mi,

ryyrptfo,zyrithomry »).

Si vous manquez d'inspiration, la Cnil propose un générateur en ligne (www.cnil.fr/fr/generer-un-mot-de-passe-solide).

2 Varier

D'après une étude de SailPoint Market Pulse Survey, 75 % des employés mutualisaient leurs mots de passe pour différents comptes en 2018. Une grave erreur d'après ce spécialiste de la sécurité informatique, car il permet aux hackers d'ouvrir vos comptes en cascade.

Pour bien faire, il faudrait donc changer de mot de passe pour chaque site. Une astuce ? Ajouter le nom du site : « Fac8bookJ'aim8 laboulang8artisanal8! » ou « Googlelevainlunette

ordinateurgilet ».

Enfin, pour sécuriser davantage encore vos accès, le renouvellement des mots de passe est vivement conseillé. Les spécialistes préconisent d'y revenir tous les trois mois. Davantage si vous l'avez ébruité dans l'intervalle.

3 S'en souvenir

La multiplication des mots de passe est devenue une telle usine à gaz qu'il existe désormais des gestionnaires spécialisés. En effet, garder vos différents codes sur un post-it collé sur votre bureau, ou dans une note ouverte sur votre ordinateur revient à jouer avec le feu. Keepass, 1Password ou Dashlane, par exemple, jouent ce rôle et vous permettent de ne retenir qu'une seule formule.

Cécile Rudloff