Il est des évènements légers qui méritent d’être pris au sérieux. En 2018, la fête des Voisins a été suivie par neuf millions de personnes en France, 30 millions dans le monde. Il y a 20 ans, elle avait été imaginée pour encourager les riverains à faire connaissance et créer des liens. En tant que boulanger, commerçant de proximité par excellence, vous y avez toute votre place ! Voici quelques idées pour vous y investir et renforcer la complicité avec vos clients…

Certains de vos produits snacking (comme ici, les feuilletés d’Olivier Grimaud, à Blois — 41) se prêtent facilement à une promotion pour la fête des Voisins.

➔Idée n° 1 : Implication minimale

Un peu juste pour le 24 mai ? Pas de souci, vous avez déjà tout ce qu’il faut en magasin. À l’équipe de vente de mettre en lumière les produits adaptés à un buffet :

• Un message, du type « Pour la Fête des Voisins, pensez à nos quiches », sur votre panneau stop-trottoir servira de pense-bête à vos clients.

• Vous vendez des gressins ? Pourquoi ne pas imprimer quelques recettes de tartinables faciles à réaliser pour donner des idées aux consommateurs en panne d’inspiration ?

• Une promotion sur les baguettes apéritives pourrait plaire et vous permettre d’augmenter votre chiffre d’affaires.

➔Idée n° 2 : Partenaire du buffet

Si l’équipe de fabrication a un peu de temps, c’est le bon jour pour s’amuser.

• Plein feu sur les productions faciles à transporter et à grignoter. Chouquettes salées, pains serviettes aux saveurs inédites, desserts rigolos… Étonnez vos habitués et donnez-leur une bonne raison de parler de vous. C’est aussi une belle occasion de tester une nouveauté et de récolter les avis en direct !

• Vous êtes installé dans un petit quartier où tout le monde se connaît ? Vous pourriez rebaptiser vos produits des prénoms des habitants les plus connus. La tartelette de Jeanine, la coquette mamie qui adore les framboises et que tout le monde connaît, le pain pli(é) d’Hector le facteur…

• Il n’y aura peut-être pas beaucoup de pain sur la table. Sauf si vous en créez un spécial et que vous l’amenez vous-même. Il pourrait être confectionné avec un ingrédient du coin, être décoré aux couleurs du quartier… À Niort (79), l’année dernière, les boulangers offraient du préfou. Simple, délicieux et peu onéreux.

➔Idée n° 3 : Faire connaissance

En bon voisin, vous vous devez d’être présent au buffet qui s’organise dans votre rue.

• Cela vous permettra de rencontrer vos clients dans un cadre convivial, de mieux les connaître et qui sait, d’en trouver de nouveaux ?

• Vous pourriez ouvrir le fournil ce soir-là pour permettre aux curieux de découvrir vos coulisses. Un petit tour et puis s’en va. Sans annonce ni affiche. Juste un échange informel avec quelques voisins de table qui pourront vous poser toutes leurs questions… Et devenir ensuite d’excellents ambassadeurs.

Pourquoi ne pas vous associer à votre voisin traiteur, pour proposer des gressins maison, à déguster avec ses tartinables ?

➔ Idée n° 4 : Du jeu

Personne ne le dit ouvertement mais la fête des Voisins est le concours de cuisine annuel de l’immeuble/du lotissement/du quartier.

• Vous pourriez, dans la quinzaine qui précède le banquet, organiser un challenge de tartes sucrées et salées : les participants envoient une photo de leur création sur votre page Facebook, vos fans élisent le plat qu’ils ont envie de goûter et vous offrez un lot au gagnant (en échange de sa recette !).

• Vous vous apprêtez à créer une spécialité pour le quartier ? Mettez sa composition au vote de la communauté : pain sucrerie de l’école maternelle, chocolatine de la mairie, tarte aux fleurs du square… Il ne vous restera qu’à relever le défi !

➔ Idée n° 5 : Plus forts, ensemble

Vos voisins sont non seulement vos clients, mais aussi vos collègues commerçants, producteurs ou artisans. C’est un bon moment pour renforcer les liens.

• Le locavorisme est très à la mode. Pensez donc co-branding : comme les marques qui s’associent pour une collection éphémère, imaginez un produit en collaboration avec le boucher, l’apiculteur ou le maraîcher d’à côté. Et promouvez-le ensemble.

• Organiser à vous tout seul la fête des Voisins pour votre rue, c’est possible (des kits contenant invitations, ballons, tee-shirts, etc. sont disponibles dans les mairies partenaires). Mais ce sera plus facile en vous regroupant. Une idée à soumettre à votre association de commerçants ?

Cécile Rudloff