Imprimer Envoyer par mail

La boulangerie de Marlène,l’envie d’avoir (et de donner) envie

La boulangerie de Marlène

Dans sa boutique de Chartres, Marlène Boehm ne cache pas sa passion pour le pain et son goût pour la transmission, le tout relevé par une pointe d’audace.

Fille et sœur de pâtissiers, Marlène Boehm n’est pas allée chercher très loin le nom de son établissement, situé au cœur de Chartres (Eure-et-Loir) et baptisé La Boulangerie de Marlène. Au début des années 2000, les Chartrains surnommaient déjà ainsi sa première affaire, lancée avec son père, artisan. « Notre métier fait partie du quotidien des gens, qui recherchent de la simplicité et de l’empathie en venant acheter leur pain », explique l’enfant du pays, qui croit aux vertus de la proximité et de la convivialité dans le commerce.

L’extérieur de la boulangerie

L’offre

Epicerie

Le pain de Marlène

À la retraite de son père, en 2012, elle devient formatrice en vente pour le compte de moulins. Une expérience très instructive sur le plan commercial et relationnel. La jeune femme, aguerrie en vente mais sans diplôme de fabrication, prend confiance en elle et en ses compétences d’entrepreneuse. En 2018, elle ose donc acheter une boutique, à l’angle de l’une des places centrales de Chartres, pour y créer sa propre boulangerie et mettre en œuvre les enseignements glanés au fil des années. Chez Marlène, la part belle est faite aux pains, en première ligne à l’entrée du magasin, avec trois espaces distincts correspondant aux trois offres de la maison. Sur le comptoir, à hauteur des yeux : une jolie collection de pains spéciaux aux farines, formes, grignes, couleurs, noms et décors variés, pour se démarquer, capter le regard et attiser l’appétit des clients. Un petit meuble de biais abrite les grosses pièces, vendues à la coupe. Et à l’arrière, les baguettes (tradition, chanvre, pavot et graines) occupent l’étage supérieur d’une grille en laiton.

Marlène Boehm

Pâtisserie boulangère

À gauche des pains, place aux viennoiseries maison : des classiques, en format individuel ou miniature, avec une référence du moment qui joue parfois les prolongations, comme cet escargot feuilleté pistaches-griottes. La vitrine se poursuit à angle droit avec le snacking de saison (quiches, salades, sandwichs, wrap, etc.), plus ou moins important suivant les jours. Réduite le samedi, cette offre salée est renforcée par des références apéritives à partager : mini-burgers, ficelles (avec herbes, jambon, fromages), barquettes d’« apéro-pain », soit dix petites boules de tradition bacon-emmental ou chorizo-cheddar. Suit la pâtisserie « boulangère » avec des classiques bien exécutés : tartes, éclairs, paris-brest, flans, etc. Les compositions des produits maison sont notifiées sur des étiquettes au graphisme uniformisé, rappelant l’identité du lieu, du noir sur fond blanc, avec une pointe de couleur sur le déterminant. « J’adore la couleur orange ! », glisse Marlène Boehm, qui a souhaité l’introduire par petites touches dans sa boulangerie : sur les étiquettes, donc, mais aussi sur la sacherie, sur les textiles et jusque sur son enseigne. Le reste du magasin est intemporel, avec des murs gris et blanc pour la luminosité, un sol et du mobilier en bois clair.

Traversant dans la longueur, avec une seconde issue latérale à l’arrière, l’espace de vente bénéficie d’une clarté naturelle, grâce à ses larges baies vitrées. Idem dans la salle à l’étage (22 places assises), finalisée en février 2020, juste avant le confinement. « Une vraie claque », se souvient l’entrepreneuse, qui a été contrainte de s’adapter en proposant d’autres services, comme un dépôt de fruits et légumes avec un maraîcher du coin. Elle en a aussi profité pour valoriser son offre de produits locaux en revente (lire encadré), concentrés sur des étagères au fond du magasin.

L’épicerie

Éco-défis relevés

Aux murs, des ardoises rappellent ses engagements, avec un accent mis sur la fabrication maison et les matières premières de qualité. Marlène Boehm mentionne également dans la boutique le nom de ses fournisseurs, les régionaux en tête. « Face à l’évolution du marché, les artisans n’ont pas d’autre choix que de revendiquer leurs valeurs et leurs convictions », assure la boulangère, qui martèle ce message jusque sur son compte Facebook. Elle s’est en outre engagée dans des éco-défis, notamment sur la gestion des déchets et des emballages : généralisation du tri sélectif avec la mise en place de bacs dédiés en boutique, utilisation de vraie vaisselle plutôt que des gobelets jetables pour la restauration sur place et création de sacs en tissu, avec incitation à les ramener à chaque passage, « comme les sachets en papier, d’ailleurs », glisse la Chartraine. Après deux ans de développement, Marlène Boehm aspire aujourd’hui à stabiliser son entreprise, tant sur l’organisation que sur l’offre, sans cesse étoffée. Un peu trop, peut-être ? Elle confesse dans un sourire : « Avec mon boulanger, nous aimons lancer des nouveautés [la dernière en date : des produits au Rouge de Bordeaux], mais on peine ensuite à les retirer. »

Le snacking
Barbara Guicheteau
Née dans le métier, Marlène Boehm est attachée au pain, à ses valeurs et à son histoire. © c.colas
Point fort de la boutique : sa gamme variée de pains spéciaux, joliment mis en scène par l’équipe de vente.
Éclairée par des ampoules LED basse consommation, la vitrine a été entièrement relevée à la suite de l’épidémie de Covid-19.
La Boulangerie de Marlène cherche à se démarquer en rappelant la fabrication manuelle des produits sur différents supports .
Épicerie locale

Graines, chips, huiles, confitures, terrines, bières, jus, compotes, farines, pâtes... La Boulangerie de Marlène abrite une véritable petite épicerie de produits locaux, au point d’avoir été labellisée « Terres d’Eure-et-Loir », la marque de la chambre d’agriculture départementale, qui promeut les producteurs et commerçants du terroir. Une offre complémentaire pour la boulangère et une démarche valorisant l’artisanat et les circuits courts, en phase avec ses engagements.

Imprimer Envoyer par mail

En direct
Afficher toutes les actualités