Alors même que le monde mesure jour après jour les conséquences de la guerre en Ukraine sur les risques d’approvisionnement en céréales.

Alors même que la FAO s’inquiète sur la capacité de de nombreux pays à nourrir leurs populations dans les prochains mois.

Alors même que les éleveurs français ont besoin d’aides d’urgence afin de pouvoir continuer à

nourrir leurs animaux.

La filière céréalière française dénonce une action intolérable et alerte sur les conséquences que pourraient avoir ce type d’actions sur les consommateurs français, ainsi que sur les populations des pays pour lesquels l’approvisionnement en blé est vital.

Première utilisatrice de fret ferroviaire dans notre pays, la filière appelle également à une prise de conscience collective de la situation et souhaite qu’une réunion d’urgence sous l’égide du gouvernement soit organisée afin d’assurer la sécurité de la logistique et éviter que de nouvelles actions de ce type puissent être menées.

Voir l’actu sur Terre-net

https://www.intercereales.com/