Au programme : 1 750 mètres carrés d’espaces d’exposition donnant les clés pour comprendre

les enjeux du « Repas Gastronomique des Français » qui entrait il y a douze ans au patrimoine

culturel immatériel de l’humanité. Loin d’un label qui figerait les savoir-faire uniques du pays

de la « bonne chère », l’Unesco reconnaissait ainsi la valeur exceptionnelle d’une tradition

millénaire contribuant au renforcement des liens sociaux : l’art de mettre les petits plats dans

les grands, de sélectionner les bons produits, de les accorder au vin idéal, mais aussi la

convivialité caractérisant le repas festif, les rituels attachés à celui-ci et aux moments

importants de la vie.

Le nouveau quartier dijonnais - piloté par le Grand Dijon - allie réhabilitation de bâtiments

historiques et constructions neuves sur le site de l’ancien Hôtel Dieu, au cœur de la ville, à deux

pas du parc botanique et de la gare (à laquelle elle est reliée à la Cité par un parcours pédestre

ampélographique). Sur un vaste espace de 6,5 hectares témoin de la longue histoire d’un site

dédié aux soins et à l’hospitalité depuis 1204 - et dont l’hôpital général de Dijon a

progressivement quitté les lieux en 2015 – s’élabore ainsi une expérience hors du commun :

- Des espaces d’exposition ;

- Une antenne de la prestigieuse Grande école hôtelière Ferrandi Paris ;

- Une antenne de L’École des vins de Bourgogne du Bureau Interprofessionnel des Vins

de Bourgogne (CIVB) ;

- Un hôtel 4 étoiles de l’enseigne Curio by Hilton ;

- 5 000 m2 de commerces dont un village gastronomique dédié aux artisans locaux ;

- Une librairie gourmande ;

- La Cave et les restaurants du groupe Epicure ;

- 9 salles de cinéma Pathé ;

- La start-up du Village by CA et ses locomotives Vitagora ;

- La Foodtech Bourgogne-Franche-Comté ;

- Et un écoquartier associant 500 logements neufs et des résidences pour les touristes,

étudiants et seniors + 90 logements réhabilités.

Visualisation de l’espace

Dans la partie historique du projet architectural, Epicure (société d’investissement dédiée à

l’Hôtellerie haut de gamme, à la Gastronomie et aux Loisirs) investit la future cité dijonnaise

avec 3 nouvelles adresses (une cave et deux restaurants) :

- un restaurant gastronomique : La Table des Climats ;

- une brasserie : Le Comptoir de la Cité ;

- et une cave-à-manger / épicerie fine : La Cave de la Cité.

Le tout sous la direction culinaire Eric Pras - Chef triplement étoilé de la Maison Lameloise à

Chagny (Saône-et-Loire) - qui a confié au jeune Chef prometteur Kevin Julien, la responsabilité

des cuisines.

La constitution et la gestion de la cave commune à ces trois établissements, quant à elles, sont

portées par Hugues Picot, fort d’une solide expérience de sommelier et de chef sommelier dans

divers établissements prestigieux.