La Chaire partenariale de mécénat CoPack démarre, avec l’ambition de contribuer à coordonner tous les maillons de la filière emballage alimentaire, depuis les producteurs de matières premières jusqu’aux acteurs du recyclage.

Tous les partenaires seront sur le stand AgroParisTech du SIA, pour dévoiler le programme, le jeudi 3 mars à 15h. L’occasion de découvrir la feuille de route de la Chaire, conçue pour cinq ans.

Au programme : comprendre, agir, communiquer pour faire émerger des solutions techniques et technologiques acceptables par tous, l’appui à l’organisation de la filière, participation à la

réduction des déchets et à la sensibilisation du consommateur. Ce partenariat hors normes, porté par la Fondation AgroParisTech, fédère chercheurs, services publics, ministères, collectivités, fondations, industriels, associations et ONGs.

Cycle de vie des emballages

Co-construire l’avenir de la filière des emballages responsables

La dynamique CoPack est née de la nécessité de diminuer l’empreinte environnementale de la

filière emballage alimentaire, tout en respectant l’évolution de la société.

Les ambitions partagées par les partenaires s’organisent autour de quatre C :

Co-concevoir des solutions d’emballage alimentaire à moindre empreinte environnementale sur tout le cycle de vie,

Co-dessiner des outils communs respectueux de l’environnement en cohérence avec les fonctionnalités spécifiques des emballages.

Co-développer des solutions techniques performantes pour des aliments de qualité, sains et protégés afin de lutter contre le gaspillage alimentaire.

Communiquer les résultats et avancées dans une démarche scientifique ouverte.

Les grands axes de la Chaire

Lancée pour cinq ans, la Chaire CoPack entend co-développer de nouvelles solutions

organisationnelles et techniques, telles :

• Des solutions d’emballages alimentaires à moindre empreinte environnementale,

• Des solutions techniques performantes adaptées aux nouveaux modes de distribution

et de consommation préservant la qualité et l’intégrité des aliments,

• Des outils communs interactifs et adaptés aux besoins de chacun des acteurs de la

chaîne de valeur.

Les premières pistes de travail

Le Comité d’orientation et d’évaluation de la Chaire CoPack a sélectionné quatre projets opérationnels pour cette première année d’activités :

1. Analyser l’existant, tester et valider les modes de recyclage notamment organique par compostage/méthanisation

2. Réduire les emballages par le réemploi dans le cadre des circuits logistiques,

3. Eco-concevoir des alternatives aux emballages non recyclables, en particulier pour les multicouches

4. Réduire les déchets non recyclables à travers un tri optimisé des biodéchets et des déchets d’emballage

Le cercle des membres fondateurs s’enrichira de partenaires complémentaires au cours de l’année 2022.

A propos de la Chaire CoPack

• ARIA IDF, (Association Régionale des Industries Agroalimentaires d’Île-de-France) elle fédère

près de 140 entreprises agroalimentaires, de toutes tailles (start-up, TPE, PME, ETI) qui sont

implantées dans les différents territoires d’Île-de-France. De structure associative type 1901, l’ARIA

IDF est administrée par des industriels agro-alimentaires. Elle a pour vocation d’accompagner le

développement et la compétitivité des entreprises. Elle est le contact privilégié des institutionnels

régionaux et de l’ANIA.

EuraMaterials, un cluster au service des industries de transformation des matériaux.

Son équipe accompagne les entreprises et les acteurs de la recherche, afin de leur permettre de

trouver des solutions, performer et croître. Cela dans le cadre propice de leur réseau, constitué de

leurs membres et partenaires – français et internationaux.

INRAE, Une organisation au service de la connaissance, de l’innovation, de l’expertise et de l’appui aux politiques publiques, avec 18 centres de recherche au cœur de dynamiques régionales et 14 départements scientifiques qui animent des communautés de recherche pluri-disciplinaires.

Léko, un éco-organisme agréé par l’Etat de nouvelle génération. Léko a pour mission d’assurer sa

part de la mission d’intérêt général de prévention et de gestion des déchets d’emballages ménagers

en France. Cette activité s’inscrit dans le dispositif de Responsabilité Élargie des Producteurs (REP)

répondant aux dispositions du code de l’environnement et au cahier des charges de cette filière.

• UMR SayFood, Ingénierie des Aliments et Bioproduits est une unité de recherche nouvellement

créée par INRAE et AgroParisTech par fusion des UMR GENIAL et GMPA. SayFood a pour mission d’acquérir de nouvelles connaissances scientifiques et de proposer de nouvelles approches en ingénierie des produits et des procédés.

• Université de Montpellier, un établissement d’enseignement supérieur et de recherche qui

regroupe 17 facultés, écoles ou instituts, et 72 structures de recherche qui travaillent en étroite

collaboration avec les organismes de recherche et bénéficient de plateformes technologiques de

haut niveau pour répondre aux besoins de la société du XXIe siècle.

Pour en savoir plus : www.chairecopack.fr