En grande majorité, les Français ont adopté des pratiques qui leur permettent d’éviter le gaspillage des produits laitiers frais comme les yaourts, les crèmes desserts ou les fromages blancs. 82% d’entre eux regardent systématiquement ou souvent la date indiquée lors de l’achat. Mais ils ne sont que 37% à regarder le texte d’accompagnement à chaque fois, c’est-à-dire la mention qui précise s’il faut consommer le produit « jusqu’au » ou « de préférence avant » la date.

• Bonne nouvelle, ils sont 9 sur 10 (92%) à les consommer dans un délai inférieur à deux semaines.

• Autre bonne nouvelle, 8 Français sur 10 (81%) se disent prêts à acheter des produits à date courte, c’est-à-dire avec moins de 5 jours de durée de vie.

Infographie

Infographie sur la consommation de produits laitiers par les français

« Syndifrais et les professionnels des produits laitiers sont fortement investis dans la réduction du

gaspillage alimentaire. Nous chassons les sources de gaspillage tout au long de la chaîne de valeur,

depuis la production jusqu’à la consommation par les Français. Cette nouvelle étude montre que les

leviers de réduction du gaspillage chez les consommateurs sont assez réduits. En parallèle, nous

travaillons avec Too Good To Go pour lancer des pilotes avec les acteurs de la distribution pour réduire le gaspillage sur la chaine logistique. » précise Muriel Casé, Déléguée Générale Syndifrais.

Les produits laitiers frais, des produits du quotidien peu gaspillés par les Français.

Les Français sont très attachés aux produits laitiers frais qu’ils consomment très souvent. Ils sont 65% à acheter des yaourts nature au moins une fois par mois, 57% pour les yaourts aux fruits ou

encore 40% pour les desserts comme les crèmes aux œufs ou les crèmes brûlées.

En 2022, parmi les Français qui achètent des produits laitiers frais, ils sont 16 à 18% à déclarer jeter un produit dont la date est dépassée au moins une fois par mois selon le type de produit (18% pour les yaourts nature et les yaourts à boire, 17% pour les yaourts aux fruits et les desserts laitiers et 16% pour les fromages blancs et les spécialités laitières)

A titre de comparaison, d’après un sondage réalisé en 2020 par IFOP pour Syndifrais, les Français

étaient 26% à déclarer jeter des fruits au moins une fois par mois, 24% pour les légumes, 30% pour

le pain et 14% pour les produits secs d’épicerie et les biscuits.

82% des Français disent faire attention à la date de consommation indiquée sur les produits

lors de l’achat.

Quels sont les produits achetés par les Français au rayon frais ?

DLC vs DDM : quelle différence ?

Aujourd’hui, l’immense majorité des produits laitiers frais mentionne une DLC, c’est-à-dire un texte

indiquant « à consommer jusqu’au ». Cette mention est appliquée sur tous les produits qui pourraient présenter un risque pour la santé lorsque la date est dépassée.

Les produits indiquant une Date de Durabilité Minimale, c’est-à-dire précédée de la mention « A consommer de préférence avant », sont ceux qui ne présentent pas de risque pour la santé s’ils sont consommés au-delà de la date. Seules les qualités du produit, par exemple gustatives ou nutritionnelles, peuvent se dégrader à l’issue de la période indiquée.

Consultez le site Syndifrais pour plus d’informations.