Le site internet Les Gestes Partagés propose des portraits de néo-artisans acteurs de l’économie

locale et écologique, qui ont mis en cohérence leurs valeurs avec leur activité professionnelle. Ils

racontent leurs parcours.

Le site internet Les Gestes Partagés suscite ainsi de nouvelles vocations dans les métiers qui

contribuent à la transition écologique et sociétale.

Les métiers concernés : apiculteurs, boulangers, brasseurs, chocolatiers, fabricants de

cosmétiques, cuisiniers, ébénistes, éleveurs de volailles, épiciers, fromagers, gérants de lieux

d’accueil, maroquiniers, producteurs de plantes aromatiques et médicinales, producteurs et

transformateurs de fruits et légumes, vanniers...

47 % des actifs sont en train de se reconvertir ou envisagent de le faire (selon une étude de Centre Inffo à laquelle « Le Point » a eu accès) : « ces reconversions professionnelles sont motivées d’abord et avant tout par une volonté de se rapprocher de ses valeurs et de vivre davantage de ses passions (86 %) », souligne Centre Inffo.

En quête de sens, de moins de stress, de plus d’impact sur le monde, nombreuses sont les personnes qui tentent l’aventure de renoncer à des postes souvent du secteur tertiaire pour se rapprocher d’activités plus manuelles et artisanales. Et nous le remarquons de plus en plus dans le métier de la boulangerie-pâtisserie.

Cadremploi a d’ailleurs mené une étude aux chiffres éloquents début de l’année 2021 que vous pouvez retrouver ici.

Les gestes partagés, site qui rassemble des profils de personnes s’étant reconvertis dans un métier artisanal.

L’association Savoir-Faire & Co a mis à la diposition de profils de personnes ayant changé d’orientation de carrière, sur le site Lesgestespartagés, un espace permettant de faire part aux internautes de ce qui a changé dans leur vie suite (mais pas seulement) aux stage(s)/formation(s) effectués avec Savoir-Faire & Découverte*. On y retrouve d’anciens ouvriers, cadres, fonctionnaires, enseignants… qui se sont reconvertis dans un métier artisanal et écologique. Tous ont acquis tout ou partie de leurs nouvelles compétences grâce aux formations proposées par les artisans, agriculteurs et artistes du réseau Savoir-Faire & Découverte.

* Savoir Faire et Découverte est un organisme de formation, créé par Arnaud TROLLE dans les années 2000, spécialisé dans les métiers de la transition écologique au service de l’économie locale.

https://lesavoirfaire.fr/

Le site Savoir-Faire et découverte

L’association SAVOIR-FAIRE & CO a pour objectif d’accompagner la mise en pratique d’une économie re-localisée, au service d’une transition énergétique. Elle le fait par la valorisation des métiers et des savoir-faire manuels, écologiques mis en oeuvre par des petites structures à taille humaine, connectées à leur environnement territorial.

Exemples de métiers : apiculteur, ébéniste, fabricant de conserves de légumes, de fruits, maçon spécialisé dans les enduits à la chaux, charpentier bois, fabricant de vêtements et costumes utilisant les teintures naturelles, producteurs d’oeufs, de volailles, de charcuteries, boulanger au feu de bois, fromager...Les métiers de service : chambre et table d’hôtes , épicerie en produits locaux...

https://www.lesgestespartages.fr/fr