Une jeune femme à la personnalité solaire, des yeux rieurs et un sourire ravageur. D’une mère martiniquaise et d’un père breton, Louise utilise la richesse de ses deux cultures pour marier toutes les saveurs dans ses créations. Elle prône le « désucré », la simplicité et la gourmandise. Elle recherche, s’inspire et innove pour être au plus près du produit et l’utiliser dans toute sa complexité.

La jeune Cheffe grandit en région parisienne où elle fait ses études dans une filière classique pour finalement écouter son cœur et se tourner vers sa passion : la pâtisserie.

Après Grégoire Ferrandi et EBP, Louise a toutes les armes pour se former et apprendre auprès des plus grands. Elle fera son apprentissage aux côtés de Chefs de renommée qui la suivront tout au long de son parcours, encore aujourd’hui.

Du Westin au Violon d’Ingres, en passant par l’Intercontinental, elle perfectionne sa technique, trouve ses marques au sein d’établissements étoilés dans lesquels elle apprend la rigueur, le dressage à l’assiette, ce que représente le feu d’un service… De toutes ces expériences, la plus déterminante sera sa rencontre décisive avec le Chef Dominique Costa. Tant d’un point de vue professionnel qu’humain, Louise apprend aux côtés de ce Chef qui la prend très vite sous son aile, la soutient, la pousse, pour finalement l’emmener au Peninsula Paris, en tant que chef de partie, où elle restera 2 ans.

Mais Louise veut voyager et quitter Paris. Elle descend alors à Lyon où elle passe une année à la Cour des Loges, auprès du Chef Alexandre Fabregat, en tant que sous-Chef. Une expérience enrichissante qui lui permet de laisser place à sa créativité et commencer à poser les jalons de sa future carrière hors Palaces.

De retour à Paris en 2020, alors qu’elle choisit de perfectionner sa connaissance de la viennoiserie dans une boulangerie parisienne réputée, Mr Jacques. Le Chef Martin Simolka l’appelle pour rejoindre la brigade de Molitor en tant que sous-chef, aux côtés de Benoit Gréssent, en septembre 2021.

Dès son arrivée, Louise s’attaque avec entrain au paquebot que représente Molitor : de la brasserie en passant par le banquet, mais aussi le rooftop l’été, jusqu’au room service… une pluralité de terrains de jeu pour la jeune cheffe. Un lieu dont elle tombe très vite amoureuse, grâce à son infrastructure comme à ses équipes.

Louise a depuis signé la carte hiver 2022 de la Brasserie Molitor, imaginé le dessert des amoureux de la Saint-Valentin ainsi que la carte estivale et les « Sunday Goûters » : un buffet aux mille saveurs à déguster sur le rooftop.