La nouvelle carte des chefs de Voyage, un bel équilibre qui exploite les saveurs exotiques tout en satisfaisant les palais européens.

Mention particulière, au-delà de la carte, des à-côtés qui ne devraient jamais être négligés : le pain Ernest (boutique Kayser au rez-de-chaussée), et le fond d’huile d’olive du domaine Panéry, qui ouvrent les papilles, ou les relancent en cours de repas.

Les entrées font honneur aux légumes sur une technique japonaise de sushis, ou bien encore aux herbes parfumées, comme la feuille d’huître et les fleurs de bourrache, pour un tartare servi dans une huître.

Le trait d’union avec les plats est le trait d’huile de sésame qui apporte complexité et réminiscence de saveurs traditionnelles et exotiques à la fois : ce qu’on pourrait appeler «jonction».

Les plats conjuguent piment ou bonite séchée à du boeuf comme à du cabillaud.

Le final se joue sur deux exercices difficiles : le baba au rhum, infusé juste comme il faut et une revisite du Snickers qui se révèle tout en légèreté. Le tout très peu sucré.

Vin du domaine Panéry © l.allafort
La Samaritaine @lallafort
5ème étage de la Samaritaine où se trouve le restaurant Voyage © l.allafort
L’huile d’olive du domaine Panéry © l.allafort
Sushi de légumes (tomate, concombre, radis marinés) © l.allafort
Tartare de boeuf dans l’huître © l.allafort
Cabillaud et bonite séchée © l.allafort
Frites de polenta avec un soupçon d’agrumes (citron Meyer et orange) © l.allafort
Tigre qui pleure nouvelle version © l.allafort
Baba au rhum exotique © l.allafort
Snickers nouvelle version, mais très légères © l.allafort

Une belle adresse à tous les niveaux : au 5ème étage de la Samaritaine, à l’écart de l’agitation (seul le calme ballet des chefs détourne l’oeil du ciel, les plats sont copieux mais pas trop et permettent tout autant de faire une pause que de s’évader !

La cuisine de Voyage au 5ème étage de la Samaritaine

Voyage de 12h00 à 15h30

11 Rue de la Monnaie, 75001 Paris

01 88 88 60 60