Actualités
Episens, nouveau pôle blé d'InVivo, dévoile ses ambitions stratégiques
Episens, nouveau pôle blé d'InVivo, dévoile ses ambitions stratégiques

Episens, nouveau pôle blé d'InVivo, dévoile ses ambitions stratégiques

Un an après l’acquisition du groupe Soufflet, InVivo est aujourd’hui l’un des premiers groupe coopératif agroalimentaire européen. Pilier de la souveraineté alimentaire, InVivo intervient sur toute la chaîne de valeur, de la fourche à la fourchette, via ses grandes activités stratégiques, parmi lesquelles son pôle blé, nouvellement constitué et dont le nom est dévoilé ce jour au SIRHA : Episens.

Episens réunit 3 activités complémentaires que sont :

- la meunerie,

- les ingrédients

- la boulangerie/viennoiserie/pâtisserie (BVP).

L’ambition : valoriser la chaine de valeur du blé avec une approche filière durable, et de doubler son chiffre d’affaires en 5 ans.

Episens poursuit trois grands objectifs stratégiques :

« Fort d’un contexte marché aujourd’hui très favorable, nous avons la volonté de relancer l’activité BVP (boulangerie viennoiserie, pâtisserie) de Neuhauser et de faire de Moulins Soufflet le premier meunier de France et de Belgique. AIT, notre division ingrédients, poursuit également l’objectif de devenir un acteur incontournable de ce marché très international. Nous déployons depuis quelques mois un plan de croissance structuré sur ces trois activités et ambitionnons de doubler le chiffre d’affaires d’Episens à horizon 5 ans, pour le porter à près de 2 milliards d’euros. » indique Thierry Blandinières, directeur général d’InVivo.

Des engagements RSE affirmés en faveur des filières durables Semons du Sens

La raison d’être d’Episens est de : « Transmettre le meilleur du blé et de notre savoir-faire filière pour une alimentation savoureuse, saine, et une terre régénérée. » Pour y parvenir Episens s’appuie sur Semons du Sens, une démarche inscrite au cœur des ambitions du groupe InVivo pour agir en faveur de la transition agricole, qui consiste à développer des filières durables créatrices de valeur via des pratiques agricoles favorables à la biodiversité, à la fertilité des sols et à la réduction de l’empreinte carbone. Semons du Sens contribue ainsi à la lutte contre les dérèglements climatiques. Initiée en blé et déployée chez 2900 agriculteurs, Semons du Sens est une démarche collective qui appuie la compétitivité des métiers, en connectant les attentes de l’aval avec les pratiques de l’amont agricole.

Les productions de blé issues des filières durables Semons du Sens connaissent un véritable essor dans les activités de 1ère transformation comme la meunerie et les ingrédients et de 2ème transformation - boulangerie artisanale et industrielle. En 2022, Semons du Sens regroupe 13 filières durables en blé, régies par des cahiers des charges exigeants, évolutifs et contrôlés. Elles se concrétisent en aval, par exemple, avec Moulins Soufflet, qui a vendu sur l’exercice 2021-22 plus de 300 000 tonnes de farines Semons du Sens : farine Label Rouge issue de la filière Blé Excellence, Baguépi Farine Responsable dédiées aux clients artisans boulangers, ou encore celles fournies aux industriels.

Episens ambitionne de proposer la première baguette décarbonée

Fort de sa volonté de repositionner l’offre au bénéfice de l’expérience client, de valoriser au mieux la chaine de valeur du blé et la filière dans une logique RSE, et de profiter des synergies avec les métiers du groupe InVivo, Episens dispose aujourd’hui de tous les atouts pour proposer une baguette à valeur ajoutée : la baguette produite à partir d’un blé bas carbone.

« Face au double défi d’augmenter les volumes de production pour nourrir 10 milliards d’êtres humains, tout en atteignant la neutralité carbone en 2050, l’agriculture a un rôle majeur à jouer. Nous sommes aujourd’hui en capacité de rendre notre agriculture plus productive et plus vertueuse, à condition que nous parvenions à déployer largement nos initiatives. Tout en continuant à remplir sa mission primordiale : nourrir les populations, l’agriculture doit, via son impact et son poids sur les systèmes écologiques, permettre la mise en place de filières vertueuses en carbone. », indique Thierry Blandinières, directeur général d’InVivo.

À lire également
Wendy NONTHAVETH et Lyece MAJOR remportent la finale régionale Sud-Est du 49e Championnat de France du Dessert

Actualités

Wendy NONTHAVETH et Lyece MAJOR remportent la finale régionale Sud-Est du 49e Championnat de France du Dessert

Jeudi 2 février, le lycée Georges Frêche, à Montpellier a accueilli la Finale Régionale Sud-Est du Championnat de France du Dessert 2023. 7 candidats juniors et 7 candidats professionnels se sont affrontés...

Des produits congeles pour éviter le gaspillage

Actualités

Une boutique éphémère de produits surgelés pour limiter le gaspillage

L'initiative Sainsfreeze est un moyen pratique pour les supermarchés de soutenir les consommateurs attentifs à leurs dépenses dans un contexte de hausse du coût de la vie et d'inflation galopante.

Actualités

Un possible nouveau bouclier tarifaire pour les artisans : ils se mobilisent lundi

L'Union des artisans boulangers indépendants et le syndicat Antigone appellent à un rassemblement devant l'Assemblée nationale lundi 6 février à 14 heures. L'objectif est de soutenir un amendement qui...