En France, dans 15 boutiques de la Maison Brémond 1830, et autant à l’étranger, sont commercialisées des valeurs sûres et des innovations en matière de goût. L’épicerie fine, fondée par une famille de confiseurs il y a près de deux siècles à Aix-en-Provence, connaît un nouveau souffle. En 2015, l’entrepreneur Olivier Baussan a choisi d’en présider la destinée, voulant perpétuer les savoir-faire ancestraux. Avec application, le packaging et le marketing mettent en valeur des produits d’artisans. Côté salé, on trouve les huiles d’olive fruité vert et fruité mûr, pressées au Moulin du Luberon, à Volx. Elles ont reçu en 2020 deux médailles d’or au Concours international d’huile d’olive de New York. Truffes noires et truffes d’été patiemment choyées par Bernard Villermet en Haute-Provence sont présentées en lamelles.

Noisettes toastées

Côté sucré, les calissons maison réputés, les traditionnelles recettes de la Biscuiterie de Forcalquier (navettes, croquants et macarons) et les amandes du plateau de Valensole côtoient les fameuses pâtes à tartiner bio noisettes de Frédéric Leblanc. Le confiseur de Banon y ajoute un caramel au beurre salé ou bien une feuillantine croquante, et jamais d’huile de palme. Sa nouveauté, un mélange d’éclats de noisettes toastées et de fleur de sel de Camargue, peut être saupoudrée sur les avocats, fromages ou utilisée en panure de snacks savoureux.

A.V.