Cette bûche réalisée avec un flocage au charbon végétal et une mousse de sucre noir reprend en trompe-l’œil l’image de la bûche de bois consumée dans l’âtre de la cheminée en traçant les rainures en surface. Le chef pâtissier du Prince de Galles (Paris), Tristan Rousselot, a travaillé la légèreté de ces « morceaux de bûche » avec un insert crémeux caramel, un biscuit moelleux au miel de sapin et du riz soufflé croustillant. La bûche repose sur un socle en chocolat noir Haïti (Cuvées du Sourceur de Valrhona) qui pourra se casser au couteau et se déguster avec le café.n