MICHEL GALLOYER PREND DU RECUL. L'artisan, qui a fondé le Grenier à Pain en 1998, vient de céder la majorité de ses parts à Carlos Verkaeren, ex-Pdg des biscuiteries Poult. Le groupe, qui compte 30 boulangeries en France et une dizaine de licences à l'étranger, vise un nouvel élan : « L'objectif est de doubler les ouvertures de Grenier à Pain en France et à l'international d'ici cinq ans », note Michel Galloyer. L'ouverture d'un centre de formation est également prévue. Le boulanger-pâtissier angevin ne se retire cependant pas complètement : il reste président du directoire et chargé du développement du groupe. Les négociations étaient en cours depuis deux ans.