A quelques jours de l’ouverture de la 58ème édition du Salon International de l’Agriculture et à deux mois de l’élection présidentielle, La Coopération Agricole dévoile les résultats d’un sondage d’opinion élaboré avecl’IFOP auprès d’un panel représentatif de citoyens au sujet de l’agriculture, de l’alimentation et plus particulièrement de la souveraineté alimentaire française.

Voici les résultats :

• Prise en compte des questions agricoles et alimentaires dans la campagne présidentielle

- Plus de ¾ des Français interrogés (78%) estiment que ces thématiques ne sont pas suffisamment prises en compte dans le programme des candidats à la prochaine élection présidentielle.

• Inquiétude des Français au sujet de la sécurité alimentaire :

- Près de la moitié des Français interrogés (46%) se déclarent inquiets quant à la capacité de leur pays à subvenir aux besoins de leurs concitoyens à l’horizon 2050.

• Principaux enjeux alimentaires perçus pour la France :

- Selon les Français interrogés, les trois premiers enjeux prioritaires pour lesquels il est primordial d’agir sont la favorisation d’une alimentation d’origine locale (39%), la relocalisation en France d’industries agroalimentaires (35%) et la lutte contre le gaspillage alimentaire (34%)

• Financement de la transition écologique des modes de production alimentaire :

- Si 33% des Français interrogés indiquent que c’est à l’ensemble de la filière agroalimentaire de

s’organiser pour financer la transition écologique, 27% indiquent que c’est aux pouvoirs publics de

financer cette évolution, tandis que seuls 9% des Français interrogés pensent que c’est au

consommateur de prendre en charge les surcoûts liés à ce changement de mode de production.

• Attractivité et emploi dans l’agriculture et l’agroalimentaire :

- Plus d’un tiers des Français interrogés (38%) indiquent pouvoir envisager d’exercer un emploi dans la production agricole (culture ou élevage) ou bien dans l’industrie agroalimentaire.

Extrait de l’étude iFop
Extrait de l’étude iFop
Le jugement à l’égard de l’action des responsables politiques sur différents enjeux
Extrait de l’étude iFop

« A quelques jours du Salon International de l’Agriculture et à deux mois de l’élection présidentielle, les résultats de ce sondage sont très éclairants. Les chiffres dévoilés confirment la grande préoccupation des Français à l’égard des enjeux agricoles et alimentaires. Ils nous confirment également qu’il est absolument nécessaire de travailler, en co-construction avec les pouvoirs publics et l’ensemble de la chaîne, à la restauration d’une souveraineté alimentaire par une croissance responsable. Les trois axes développés dans notre plateforme politique à l’occasion de l’élection présidentielle sont plus que jamais des réponses aux attentes des Français : en permettant de restaurer la compétitivité de nos filières, d’accélérer les transitions et de développer l’attractivité de notre secteur pour attirer les jeunes talents dans nos entreprises », déclare Dominique Chargé, président de La Coopération Agricole.

Accès à l’étude complète ici.