Rouge vif, acidulées et régénérantes, les baies de goji, les «fruits du bonheur », sont issues du Lycium Barbarum, un arbuste originaire de Chine dont les fleurs pourpres, en forme d’étoile, se transforment en petits fruits (1-2 cm).

La médecine chinoise traditionnelle connaît bien leurs vertus antioxydantes et anti-inflammatoires. Les baies de goji sont riches en protéines et en vitamines, contiennent 18 acides aminés différents, 21 oligo-éléments, et du bêta-carotène.

Les baies de goji s’incorporent fraîches ou séchées aux recettes. © L'Or rouge du pont du Gard

Gâteaux et salades

Ces superfruits vitalisent les pains spéciaux, gâteaux de voyage, muffins, cookies, cakes, florentins, mendiants... Leur goût peu sucré se marie bien avec les zestes d’agrumes, et s’épanouit une fois les fruits macérés dans un jus d’orange ou un rhum brun. Dans les salades et en snacking, ils apportent également leur couleur vive et une note citronnée. Les fruits séchés sont importés principalement d’Asie (au prix de 20 à 50 €/kg). Des plantations existent aussi en France, dont celle de la famille Crivellaro (dans le Gard). Nancy et son frère Thomas cultivent des goji bio de grande qualité. Leur « Or rouge du pont du Gard », trié et conditionné manuellement, est vendu séché, en vrac ou en sachet de 100 g (70 €/kg). De juillet à septembre, les plus belles baies fraîches sont mises en barquettes.

Baies de Goji du Gard, conditionnement en barquettes. © L'Or rouge du pont du Gard

Chez les Crivellaro, les baies de goji sont triées et conditionnées manuellement. © L'Or rouge du pont du Gard
Un produit labellisé AB. © L'Or rouge du pont du Gard
Alexie Valois