« J’ai la chance d’être en contact direct avec les six artisans-boulangers qui nous livrent leurs pains, explique Émilie, responsable du rayon boulangerie chez Alpilles bio. Je connais leurs différentes façons de travailler, et les farines qu’ils emploient. Je peux répondre aux questions de nos clients. Beaucoup s’interrogent sur la digestion de tel ou tel pain, et je fais part de leurs commentaires aux boulangers. » Cette moyenne surface des Bouches-du-Rhône, située dans la zone d’activités de Saint-Rémy-de-Provence, sert des personnes de plus en plus attentives à ce qu’elles mangent. Les pains sont au levain, sans levure ni conservateur. Émilie reçoit chaque matin des pains cuits la nuit dans des fournils situés à proximité – ceux de Daniel Genin et d’Henri de Pazzis –, mais aussi dans les départements voisins (Vaucluse et Var).

« J’ai la chance d’être en contact direct avec les six artisans-boulangers qui nous livrent leurs pains. » Émilie, responsable du rayon boulangerie chez Alpilles bio.

Le nom sur l’ardoise

Derrière le comptoir des caisses, un joli meuble rustique, en bois cérusé avec des cœurs en décor, sert de présentoir aux pains spéciaux. Une lumière tamisée les met en valeur. On peut ainsi lire sur les ardoises : complet, demi-complet, lin, multigraines, tournesol, pavot, seigle, baguette rustique, baguette bis, petit épeautre, kamut, meunier d’Apt… Le nom du boulanger est inscrit en bas à gauche. Les viennoiseries pur beurre et les tartes sucrées ou salées sont quant à elles fabriquées sur place par le pâtissier Olivier Sauvageau.

A.V.