Le rôle clé des forêts dans le changement climatique :

Les maladies et les maux des arbres (scolyte de l’épicéa, encre du châtaigner, rougissement du sapin, sécheresses répétées) se multiplient à cause de la dégration de l’environnement et du changement climatique. Ce constat est alarmant : depuis 2018, 300 000 ha de forêts publiques déperissent.

La forêt-bois constitue pourtant un levier essentiel pour l’atténuation des émissions humaines et l'atteinte de la neutralité carbone visée à l’horizon 2050 par la Stratégie nationale bas-carbone (SNBC) de la France. Chaque année, la forêt française séquestre plus de 90 millions de tonnes de CO2, elle protège également la ressource en eau et améliore la qualité de l’air.

Protéger les forêts avec l’ONF

Le label bas-carbone récompense les acteurs engagés dans l’atténuation du réchauffement climatique

Le label bas-carbone lancé en 2019 par le Ministère de la transiction écologique, permet de quantifier et certifier des projets de réduction d’émissions de gaz à effet de serre et de séquestration carbone sur le territoire national.

Cette démarche permet de faire le lien entre l’ONF (porteur de projets) et des entreprises ou collectivités.

Pour garantir leur intégrité, les opérations labellisées respectent un certain nombre de critères : quantitifcation de carbone précise par projet, prise en compte de l’ensemble des services rendus par la forêt, suivi sur le long terme de la plantation, impact carbone audité à 5 ans….

Avec l’ONF, des projets variés

Après avoir effectué un bilan de leurs émissions carbone et mis en oeuvre des pratiques d’atténuation de ses émissions, les entreprises et les collectivités qui souhaitent compenser leurs émissions résiduelles peuvent financer des projets de compensation afin de tendre vers la neutralité carbone.

Ces entreprises et collectivités engagées dans une démarche volontaire de compensation de leurs émissions peuvent avec l’ONF contribuer à l’effort global en finançant des projets labellisés bas carbone de reconstitutions de peuplements dégradés en forêts publiques (réalisation de plantation, engagement en faveur de le biodiversité et de l’environnemen, remplacement de peuplements détruits par la sècheresse, des maladies et attaques d’insectes...

A propos de l’ONF:

Acteur majeur de la filière forêt-bois, l’ONF est présent en métropole et outre-mer. Au quotidien, l’action des forestiers s’articule autour de 3 objectifs indissociables : la production de bois, la protection de l’environnement et l'accueil du public. L’office réalise également des missions de service public dans le domaine de la gestion des risques naturels, et propose des services aux collectivités et aux entreprises.

https://www.onf.fr/