Lionel GUERRET, responsable de site de la minoterie Corouge, rapporte que cela fait déjà 4 années que nous sommes confrontés à un déficit de production de sarrasin. Ce déficit croissant et chronique aboutit à un fort risque de pénurie cette année tant en France que chez les autres pays producteurs européens et même hors des frontières de l’Europe.

« La cause est double : de mauvaises récoltes qui s’enchaînent à cause d’évènements climatiques défavorables et le manque d’implantation de surfaces agricoles dédiées au sarrasin de la part

des producteurs.

L’activité de la Minoterie Corouge est majoritairement basée sur des approvisionnements en

France, mais ces dernières années, la part d’importation en provenance d’Europe a augmenté

pour compenser le manque de sarrasin français. Contraints par le manque de disponibilité

croissant et une récolte particulièrement mauvaise, nous avons exceptionnellement dû recourir

l’an passé à des importations hors d’Europe (Russie).

Les marchés sont déstabilisés par cette raréfaction des graines de sarrasin et les cours

s’envolent vers des sommets rarement atteints. Les pays exportateurs (Pologne, Pays Baltes,

Russie, Chine, Canada, ...) coupent peu à peu leurs exportations afin de garder les très faibles

disponibilités de graines sur leur territoire. Le risque de pénurie en France qui n’est pas

autosuffisante en sarrasin, est donc accentué.

En effet, la France produit moins 50% de son besoin en sarrasin conventionnel et biologique.

Sa culture est jugée peu attractive par les agriculteurs car très aléatoire en termes de

rendement, peu rémunératrice et menacée par une plante toxique indésirable : la datura.

Elle est souvent considérée comme une production secondaire, semée en dernier recours, sans

soins particuliers, quitte à ne pas être récoltée. Une règlementation très stricte et des

contraintes techniques fortes lors de la récolte découragent les coopératives et entreprises de

négoces agricoles à développer cette production. Même s’il existe des intervenants experts, ils

sont encore trop rares et le besoin global de professionnalisation de la filière sarrasin est

urgent.

Le sarrasin est une culture historique et emblématique de notre région bretonne, mais elle peut

dépasser ses terres historiques. Le Sud-Ouest, le Massif Central, les Pays de la Loire, le Centre,

le Grand-Est sont aussi des secteurs pertinents de production. A l’heure de la transition

écologique, cette plante présente de forts intérêts écologiques car elle ne nécessite pas l’emploi

de produits phytosanitaires, est peu gourmande en engrais et possède un fort pouvoir mellifère

pour les abeilles.

Le maintien de la filière française est notre priorité, d’autant que les besoins sont en très forte

croissance ces dernières années. Les consommateurs plébiscitent les produits à base de

sarrasin et plébiscitent de plus en plus les achats de produits d’origines locales.

Au travers de démarches déjà initiées depuis plusieurs années, avec nos partenaires dont la

CAPL, BIOGRAINS et de nouveaux acteurs, la Minoterie Corouge, spécialiste breton des

farines de blé noir depuis plus de 35 ans, souhaite poursuivre la structuration de la filière

sarrasin : développer le commerce équitable, construire des contrats pluriannuels,

engagements tripartites avec nos clients... Ce sont autant de modes de construction qui

permettront à l’avenir de nous affranchir de la volatilité des prix, installer durablement le

sarrasin dans les assolements et sécuriser l’approvisionnement de tous les intervenants de la

filière.

Malgré ce contexte économique difficile, depuis 1984, nos équipes sont engagées au quotidien

à produire les meilleures farines de sarrasin, issues de filières agricoles organisées

respectueuses et locales et à accompagner tous nos clients dans les applications de nos

produits. »

A propos de la Minoterie Corouge :

C’est le 1er moulin français labellisé en farine de blé noir de filière qualité CRC.

LES ENGAGEMENTS DE LA CULTURE RAISONNEE CONTROLEE®

Une filière qui promeut un sarrasin 100% français de qualité, certifié, contrôlé et tracé des parcelles agricoles jusqu’à la farine de blé noir. L’audit est réalisé par un organisme certificateur indépendant.

BON POUR LES HOMMES ET POUR LA TERRE

Dans le cahier des charges CRC® à respecter, les graines de sarrasin sont stockées sans traitement après récolte. Les pratiques agricoles sont favorables à la biodiversité

https://minoterie-corouge.com/