Alors que près de 40% des déchets alimentaires sont générés dans le monde au cours du processus de fabrication, Heura s’engage contre le gaspillage en démontrant que l’on peut valoriser les nutriments naturellement présents dans les matières premières, et proposer des produits végétaux moins transformés.

Sensibilisés aux problèmes environnementaux, il est convenu désormais que la réduction de la consommation de viande aurait un impact majeur sur le freinage des émissions de gaz à effets de serre.

Heura, start-up espagnole de viande végétale basée à Barcelone, s’engage dans une approche innovante de production plus durable avec le lancement de la plateforme technologique “Good Rebel Tech”. Cette stratégie industrielle à l’échelle de la marque est pensée pour faciliter l’extraction de nutriments provenant notamment de sous-produits de l’industrie alimentaire et de végétaux non transformés. Avec le développement de Good Rebel Tech, Heura ambitionne de redéfinir globalement les contours du secteur de la viande végétale, en démontrant qu’il est possible de proposer des alternatives moins transformées, plus proches du produit d’origine, plus sobres en ressources et en énergie et plus respectueuses des écosystèmes.

“Good Rebel Tech”, une innovation technologique portée par l’équipe R&D d’Heura pour transformer l’alimentation végétale

La recherche menée en continu depuis 2017 par l’équipe R&D d’Heura, les “Tech Rebels”, a permis de mettre en évidence de nouvelles propriétés et de nouveaux modes de transformation pour les matières premières végétales utilisées dans l’élaboration des produits. La plateforme “Good Rebel Tech”, conçue comme une synthèse des innovations scientifiques mises au point par les chercheurs, permet de tirer profit des propriétés intrinsèques des végétaux pour produire des options alimentaires plus saines, à travers des processus simples et à faible consommation énergétique.

Au lieu de nous concentrer sur l’extraction et l’isolement des protéines des graines de légumineuses, nous choisissons d’explorer des solutions basées sur l’exploitation des plantes toutes entières, dans leurs structures naturelles”, explique Isabel Fernández, directrice du pôle de recherche “Tech Rebels” d’Heura.

Cette approche unique permet de valoriser les micro-nutriments naturellement présents dans les matières premières, en améliorant seulement leur biodisponibilité lorsque nécessaire, plutôt que de les inclure comme ingrédients additifs. Grâce à cette méthode, le processus de transformation alimentaire se déroule sans traitement chimique, pour n’engager que des procédés physiques lors de la fabrication du produit.

En tirant parti des découvertes en physiologie végétale cellulaire, en science des colloïdes et des biopolymères, combinées à des techniques d’ingénierie et de dynamique des fluides computationnelle, nous avons pu créer une plateforme technologique qui réécrit les règles de l’exploitation du végétal, pour donner naissance à une industrie plus durable et responsable”, ajoute Isabel Fernández. “Nous menons des recherches de pointe en collaboration avec des experts scientifiques de renommée mondiale, afin de relever les défis de la transformation de l’industrie du végétal et en accroître la soutenabilité”.

À propos de Heura

Start-up barcelonaise spécialisée dans la viande végétale, Heura s’est donné pour mission de révolutionner l’alimentation, avec pour ambition de créer un modèle plus respectueux du monde animal, de la santé humaine et de l’environnement. Fondée en 2017 par Marc Coloma et Bernat Añaños Martínez, deux activistes militants, Heura revendique un héritage méditerranéen gourmet, avec une gamme de produits variés (poulet, porc et boeuf) à base d’huile d’olive, qui permet d’allier saveur et apport nutritionnel.

Déjà présente en Espagne, en France (dans plus de 1000 points de vente) et dans 18 autres pays, la start-up prévoit d’accélérer son développement en 2022, et de continuer à créer l’émulation autour d’un mouvement social engagé pour un futur durable.

https://heurafoods.com/fr