En 2016, exit la région Poitou-Charentes au profit de la Nouvelle-Aquitaine, territoire élargi à l’Aquitaine et au Limousin. Née en 2000, La Dynamique Céréalière, groupement local d’agriculteurs, stockeurs, meuniers et boulangers, a naturellement suivi le mouvement en développant son champ d’intervention à l’échelle de la nouvelle grande région.

« Le recours aux circuits courts, c’est un outil de défense de la profession », David Fèvre.

À la clé : la refonte de sa farine et de sa baguette de tradition locale, rebaptisée Aliénor, en référence à la souveraine iconique du territoire.

Traçabilité optimisée

« Pour l’occasion, nous avons retravaillé ensemble le mélange de blés utilisés, ouvert à l’avenir à d’autres variétés de la Nouvelle-Aquitaine, comme le Rouge de Bordeaux », souligne le boulanger David Fèvre, qui œuvre à la promotion de cette farine de tradition, réservée aux artisans, via une présence active sur les réseaux sociaux. « Le recours aux circuits courts, c’est un outil de défense de la profession », assure celui qui est également vice-président de La Dynamique Céréalière. Réalisée à partir de matières premières régionales, dont du sel de l’île de Ré, la baguette Aliénor répond à un cahier des charges bien précis, pour une traçabilité, une proximité et une qualité optimisées, du champ à l’assiette, conformément à cette démarche locavore.

B.G.