DE PLUS EN PLUS CONCERNÉS. A l'image de la population française, les restaurateurs s'impliquent dans le développement durable, au niveau professionnel. Pour le vérifier, Metro a dévoilé un sondage qui montre de nets progrès. En 2018, ils ne sont plus que 4 % à estimer que ce sujet est une mode qui ne durera pas (ils étaient encore 11 % l'année dernière)...

Des mesures vertes

Mais comment s'y prendre pour rendre son commerce alimentaire plus respectueux de l'environnement ? 71 % considèrent que cela passe par le soutien aux producteurs et marchés locaux. 65 % misent sur le recyclage et la réduction des déchets, 63 % sur la lutte contre le gaspillage alimentaire. Enfin, 52 % approuvent l'utilisation

de produits de qualité et

le respect de la sécurité alimentaire, quand 46 % valident l'utilisation de matières premières respectueuses de l'environnement.

Dans les actes, le changement est palpable : 70 % des

restaurateurs réduisent, trient ou recyclent leurs déchets, 53 % ont mis en place une carte courte et 58 % utilisent des produits locaux afin de réduire leur empreinte carbone... Parmi les bons élèves, Metro a récompensé plusieurs enseignes. Le projet Sixta, un restaurant végétarien toulousain s'appuyant sur des produits bio, locaux et de saison, a notamment remporté le premier prix du challenge « Mon restaurant passe au durable ». Un exemple à suivre !

C.R.