L A MAISON LENÔTRE EST TOUJOURS AURÉOLÉE DE PRESTIGE ET DE GOURMANDISE. Il n'est pas étonnant, par conséquent, que l'ouverture de son atelier éphémère ait suscité une vague d'intérêt parmi les épicuriens parisiens. Depuis le 19 novembre (et jusqu'au 13 janvier), rue Etienne Marcel à Paris, Guy Krenzer, double Meilleur Ouvrier de France Charcutier et Cuisinier, également responsable de la création pour Lenôtre, présente ses déclinaisons culinaires et pâtissières à base de pâte.

Un lieu de rencontre

Tarte au chocolat, pâté en croûte, dampfnudel, koulibiac... Chaque jour, cinq produits salés et autant de sucrés sont mis en vente. Mieux, ils sont terminés sur place par les Meilleurs

Ouvriers de France de la maison. Les chefs, installés en vitrine comme dans leur cuisine, offrent le spectacle de leur savoir-faire, en enchaînant sorties de four, pochages, découpes, etc.

Pour les clients, c'est à la fois l'occasion de découvrir des recettes inédites, mais aussi d'assister aux tours de main de ces artistes de haut vol. Lenôtre joue là une carte tendance : en mettant ses artisans en scène, dans un décor professionnel (l'inox), traditionnel (de vieux meubles en bois) et tourné vers l'ingrédient (une grande couronne d'épis de blé est suspendue au plafond),

la maison comble l'appétit des Français pour les mets bons et sains, fabriqués

de manière tout aussi vertueuse. Un joli coup pour l'image de marque !

C.R.