Au prisme des innovations et des tendances qui se profilent déjà, le croissant deviendrait l’aliment le plus protéiné et, surtout, il ne souffrirait plus d’être écrasé !

Bonbon multilanguettes

© DU DESSIN A L'ASSIETTE

Le monde de la confiserie nous réserve mille surprises pour l’avenir, comme de nouvelles compositions pour… développer les compétences du gourmand ! Ces petits plaisirs sucrés ont déjà inspiré de nombreux auteurs de romans fantastiques et se retrouvent au cœur de certains univers de films. Et si dans quinze ans de nouveaux bonbons voyaient le jour ? Jouant avec l’impact des couleurs sur notre cerveau, avec les textures déclenchant des émotions, avec des proprietés nouvelles, des méthodes de production innovantes ! Par exemple : une confiserie à dérouler, composée de six languettes détachables et sécables selon la dose adaptée. Chaque fil posséderait sa propre couleur, son propre parfum et sa propre propriété selon le consommateur ! Il est scientifiquement prouvé que les couleurs dans notre environnement ont une réelle influence sur notre cerveau. Le rouge augmenterait la productivité ; le bleu, la créativité ; le vert faciliterait la concentration ; le jaune aiderait à la prise de décision ; l’orange est la couleur de la communication et de la joie ; enfin, le rose diminuerait le stress et attirerait les pensées positives et apaisantes. Détachez alors un morceau de languette bleue si vous devez concevoir un nouveau produit et trouver des idées ! Dégustez la partie orange avant un appel téléphonique important ! Goûtez la partie rose si vous vous sentez submergé par le stress, mais n’oubliez pas la couleur verte si vous n’arrivez pas à vous focaliser sur votre travail dans un espace bruyant. Tant de propriétés intéressantes présentes dans cette nouvelle confiserie faciliteront assurément la vie !

Des confiseries pour le bien-être

© DU DESSIN A L'ASSIETTE

Avec l’avancé de la technologie, nous pourrions imaginer de petites confiseries tout à fait surprenantes pour l’avenir ! Les nouveaux modes de fabrication pourraient même nous aider à améliorer notre humeur. Façonnées à l’aide d’imprimantes 3D, elles présenteraient des formes complexes. Tous ces détails encrés accueilleraient des micro-capteurs réactifs aux bio-marqueurs de la salive. Ainsi, le goût et les propriétés de la confiserie changeraient en fonction des humeurs et besoins de chacun(e) ! En cas de stress ou de colère, les capteurs distingueront ces émotions et transmettront alors les molécules adéquates pour apaiser la personne concernée.

Billes chauffantes… ou refroidissantes !

© DU DESSIN A L'ASSIETTE

Dans le futur, de nouvelles propriétés adapteront les petites douceurs à nos besoins. Pensez à des billes transparentes qui, au contact de la peau, changeraient de textures et de température ! Si l’on a froid, il suffira de plonger la main dans le paquet de ces futures confiseries. La bille piochée adaptera instantanément sa structure moléculaire à notre chaleur corporelle. Elle deviendra alors excessivement douce au toucher, tel un plaid dans lequel on aimerait se blottir, et diffusera une chaleur réconfortante en la dégustant. Au contraire, si notre main est trop chaude, la bille deviendra lisse comme du verre et liquide en son cœur. Elle procurera une sensation de fraîcheur et nous réhydratera.Cette bille, qui nous paraît pour le moment un peu magique, fonctionnera tout aussi bien, après son passage au creux de notre main, pour refroidir ou réchauffer une boisson !

Le pain de l’avenir

© DU DESSIN A L'ASSIETTE

De nouveaux modes de cuisson pourraient révolutionner des produits traditionnels et emblématiques. Qui a déjà secrètement pensé à délaisser le dessous dur d’une baguette pour ne manger que la croûte supérieure et la mie mœlleuse ? Si cette pensée honteuse vous a déjà traversé l’esprit, alors cette baguette 3.0 va vous emballer. C’est une baguette artisanale, croustillante à l’extérieur et mœlleuse en son cœur, un peu tiède, à laquelle on ne peut résister en sortant de la boulangerie. Une baguette comme on les aime, et comme on la connaît aujourd’hui… mais avec un petit côté futuriste : elle n’a pas de dessous, mais une croûte croustillante et uniforme sur tous les côtés. Son mode de cuisson ? À la broche et à la verticale. Grâce à sa cage dans laquelle la gravité n’aura pas d’influence, la pâte ne pourra s’affaisser ; la baguette effectuera quelques rotations harmonieuses pour une sublime cuisson. Sa composition futuriste et naturelle, incluant de la poudre de champignons fermentés, lui prodiguera une conservation bien plus longue qu’à l’heure actuelle !

La viennoiserie de demain

© DU DESSIN A L'ASSIETTE

Alors que l’état de notre planète est de plus en plus préoccupant, différentes alternatives à la protéine animale « classique » consommée en Europe pourraient voir le jour, et réduire notre impact environnemental. Parmi elles, la consommation d’insectes serait une solution efficace, tout en conservant un apport nutritionnel intéressant. Cet ingrédient sera sans doute omniprésent d’ici quelques années. Nous pourrions alors imaginer de nouvelles viennoiseries à base de farine de grillons, qui apporteraient de nombreux avantages sur le plan nutritionnel ! Le croissant, un produit réputé comme très gras, deviendra alors riche en protéines, en minéraux et en oméga-3 ! Et pour conserver un aspect rassurant, un praliné à base d’insectes caramélisés ajouterait une touche sucrée et gourmande !

© DU DESSIN A L'ASSIETTE

Nouvelles formes

© DU DESSIN A L'ASSIETTE

Souvenez-vous de ce croissant que vous avez acheté rapidement un matin en allant travailler, mais que vous n’avez pas eu le temps de manger. Il s’est retrouvé dans un sac, ou pire, dans la poche de votre manteau, emballé dans une simple serviette en papier. Vous l’avez retrouvé à la pause café, complètement écrasé, dépourvu de sa fine feuille croustillante que vous aimez tant, dispersée en miettes au fond de votre vêtement. Et si ce temps était révolu ?! Imaginez un futur dans lequel vous achèterez un disque de croissant croustillant, que vous pourrez déplier à votre convenance quand sera venu le temps de la dégustation. Il vous suffira de tirer sur les deux extrémités pour lui redonner la forme si célèbre du croissant d’aujourd’hui… tout en évitant les miettes !