Le consommateur d'aujourd'hui est un sacré « zappeur ». Et exigeant de surcroît ! De plus, il aime varier son alimentation, et c'est plutôt un bon point. Y compris à l'orée de la saison hivernale, quand les frimas pointent leur nez après une fin d'été incroya- blement chaude et ensoleillée. En snacking - activité à

laquelle de plus en plus d'artisans boulangers s'adonnent, avec raison - les sandwichs, les quiches ou les pizzas, même chaudes, ne sont pas tout à fait suffisantes quand il fait froid. Si l'on veut que la clientèle ne se jette pas sur la carte des restaurants asiatiques (souvent les plus rapides côté service), mieux vaut travailler son offre différemment. Pourquoi pas en proposant deux ou trois plats chauds faciles à élaborer, revigorants et savoureux ? Des recettes qui donnent envie, se réchauffent aisément et peuvent se compléter d'une petite salade et d'une tarte aux fruits maison. Le tout réuni en une formule au prix attractif, et le tour est joué ! Ou presque...

Certes, cette initiative suppose un matériel adapté, une certaine aptitude à cuisiner et une grande attention portée à la sécurité alimentaire.

Le dossier de cette 20e édition du Cahier Snacking de La Toque Magazine est justement consacré à ce sujet. Il propose de multiples suggestions et jette un regard sur tous les à-côtés indispensables à la bonne marche de cette activité complémentaire de plats chauds, que ce soit sur le plan de l'hygiène ou des emballages.