De multiples start-ups se sont emparées des problématiques liées aux ressources humaines dans le domaine de la restauration : manque de main-d’œuvre, recrutement permanent, surcharge administrative liée au turn-over des équipes, organisation complexe des plannings, suivi des heures de travail, etc. Certaines applications sont devenues particulièrement pertinentes pour les boulangeries-pâtisseries de taille importante.

Le recrutement

Diverses plateformes et applications dédiées au recrutement dans l’hôtellerie-restauration sont ouvertes à la boulangerie et au snacking, telles Welcome to the jungle, Bonjob, EmploiCHR, Badakan, Brigad, Extracadabra... Ces solutions fluidifient la relation entre demandeurs d’emploi et recruteurs. Les candidats en recherche (contrats salariés, d’intérim, d’apprentissage) ont accès à une base d’offres (plus ou moins large selon les cas) et peuvent postuler en un clic. Ils créent d’abord un profil (CV, postes demandés, secteur géographique). Certaines applications permettent d’ajouter des photos de réalisations et même de courtes vidéos (pitchs), très appréciées des recruteurs pour établir un premier tri. Attention, des contrats d’intérim ou des statuts non salariés (notamment le statut d’autoentrepreneur) peuvent être imposés sur certaines plateformes. De leur côté, les employeurs peuvent lancer des recherches passives (en postant une offre) ou actives (en contactant des profils intéressants). Pour les aider à trouver la perle rare, certaines solutions effectuent une première sélection d’après les critères prioritaires (tels que la formation, l’expérience, la proximité...). Pour organiser une rencontre, l’employeur peut contacter les profils retenus par messagerie privée ou chat vidéo.

La gestion du personnel

Les meilleures applications RH (comme Snapshift, RH suite, Eurecia, Lucca, Skello, Badakan...) facilitent l’organisation des plannings de travail et le suivi administratif des salariés. Le gérant visualise immédiatement qui est présent ou absent et quels postes sont à remplacer ou à épauler. La gestion des coûts salariaux est mieux évaluée grâce à des indicateurs clefs (taux de productivité, ratio de masse salariale). Les heures travaillées, supplémentaires, les repos, les congés, les arrêts maladie, de travail sont aussi mieux maîtrisés et leur calcul est automatisé. Il est possible de savoir si les horaires et plannings des salariés respectent la convention collective (restauration ou boulangerie-pâtisserie). Le suivi administratif est simplifié : registre du personnel numérique, déclaration préalable à l’embauche, suivi de formation, entretien individuel. Certaines applis incluent une pointeuse digitale (les salariés émargent sur une tablette). De leur côté, ces derniers peuvent consulter leur planning, poser leurs demandes de congés, télécharger leur contrat de travail, leurs fiches de paie, leur planning...

La gestion des paies

Certaines solutions RH intègrent un module de gestion de paie, d’autres assurent une transmission sécurisée des données vers les logiciels de paie et de comptabilité spécialisés (Payfit, ADP, Quadratus-Cegid, Sage-Ciel...). Tout le processus de paie est simplifié : calcul des heures travaillées et des charges sociales, édition et envoi automatique des fiches de paie, versement des salaires, déclaration à l’Urssaf. Si on se penche sur le sujet, il y a moyen d’alléger son quotidien.

Retrouvez ici la partie 1 et la partie 2 de ce dossier sur les outils logiciels.

Armand Tandeau