Vous souvenez-vous de votre premier jour ? L'attente angoissante du chaland, les hésitations au laboratoire, la pression du prêt à rembourser… Quelques mois ou quelques années plus tard, chacun a pris ses habitudes. Une bonne raison de fêter l'anniversaire de la boutique, pour casser la routine, créer une animation et resserrer les liens avec votre clientèle.

Idée n°1 : Inviter Si le succès est au rendez-vous, c'est grâce à votre talent, évidemment. Mais aussi aux habitués qui vous font confiance, aux partenaires qui vous accompagnent, aux élus qui vous soutiennent, etc. Autant de personnes physiques qui seront touchées d'être conviées à votre anniversaire. • Préparez un flyer, que vous pourrez distribuer en boutique, mais aussi envoyer aux représentants locaux, journalistes et autres VIP. • N'hésitez pas à en parler, en plus, dans les jours qui précèdent : une invitation orale a bien plus d'impact !

Pour les 100 ans de la maison Cabot,   250 personnes ont réponduà l'invitation de Cécile Delieul.

Idée n°2 : Présenter« Nous avions repris la boulangerie depuis un an, nous nous sommes dit que ce serait malin de souffler notre première bougie, pour bien montrer que les propriétaires avaient changé, nous faire connaître et faire goûter nos produits », raconte Manon Delon, boulangère à Touffailles (82). En effet : les invités, captifs, sont tout disposés à : • rencontrer l'équipe (c'est l'occasion de mettre vos salariés en avant !), • déguster vos créations salées et sucrées. Une manière efficace de promouvoir l'étendue de votre gamme et les valeurs de votre maison.

Idée n°3 : MontrerA Ploumilliau (22), Cécile et David Rolland ont profité des 60 ans de l'affaire familiale pour ouvrir leurs portes en grand. « Nous sentions que les clients en avaient envie », se rappelle Cécile. « Nous voulions montrer le laboratoire, dans un esprit de transparence, et mettre en avant l'authenticité de notre entreprise », ajoute son frère. Pour en faire autant, vous devez évidemment disposer d'un fournil impeccable. Et envisager des recettes simples, dont le résultat est rapidement visible (chouquettes, tartelettes, moulages en chocolat…).

Idée n°4 : Remercier « J'aime beaucoup la photo, alors, pour les 30 ans de la boulangerie, j'ai monté une exposition qui retraçait notre histoire, raconte Valérie Gloux-Jaigu, à Trémorel (22). On y voyait tous les stagiaires qui sont passés chez nous, les nouveaux produits que nous avons inventés et, surtout, les clients, à travers les images des animations de Pâques, Noël, etc. » L'idée est excellente, car elle permet de remercier subtilement les fidèles, ceux qui ont soutenu les gérants dans les coups durs ainsi que tous ceux qui font vivre la boulangerie en venant régulièrement y faire leurs emplettes.

Voir des photos d'archives,comme celle de Cécile et David Rolland,amuse les clients.

Idée n°5 : Faire buzzer Pour profiter au maximum de l'effet « relations publiques » d'une telle opération, n'oubliez pas de relayer votre invitation sur les réseaux sociaux et de prévenir les médias locaux. A Valence-d'Albigeois (81), Cécile Delieul a réussi à faire venir une équipe de télévision pour le centenaire de sa boulangerie. Les journalistes, avides d'anecdotes croustillantes, ont été ravis de montrer le petit cahier d'écolier corné qui réunit les recettes de quatre générations d'artisans. Le genre de détails qui donne confiance aux consommateurs et, même si l'effet sur les ventes n'est pas immédiat, donne au goût de leur baguette un supplément d'âme toujours positif !

Faites-vous aider C'est votre anniversaire, profitez-en ! > Parlez-en en amont avec vos fournisseurs : ils pourront vous fournir quelques matières premières gratuites (certains ont un budget spécialement prévu pour cela), de l'aide pour la fabrication des produits le jour J et la logistique de la fête, des objets publicitaires que vous pourrez offrir à vos clients… > Sollicitez également votre mairie, qui pourra, par exemple, fermer votre rue à la circulation ou mettre une salle à votre disposition au cas où il pleuvrait ce jour-là. > Prévoyez du renfort pour le service : si vous devez passer les plats vous-même, vous n'aurez pas le temps d'échanger avec vos clients. > Missionnez une personne de confiance, qui pensera à amener le gâteau et les bougies au bon moment. Elle pourra aussi se charger des photos. Sans elle, vous risquez fort, pris dans les festivités, d'oublier d'en garder des souvenirs !

par Cécile Rudloff (publié le 31 mai 2016)