Aujourd'hui devenue très commerciale comme beaucoup d'autres fêtes, la Saint-Valentin est un filon à exploiter. La crise fait que l'on va s'attacher plus facilement à de petits plaisirs alimentaires plutôt qu'à des cadeaux trop onéreux.

A vous de jouer et pour cela première règle à observer : soignez la décoration de votre boutique. Ensuite, en termes de produits, donnez la priorité à la créativité.

Besoin d'amour !

Marie Boulet (Le Fournil de Léa, Paris IXe) nous confirme qu'elle met toujours en scène le thème de la fête des amoureux dans sa vitrine et organise automatiquement un rappel à l'intérieur.

Les idées les plus simples et les décors les plus sobres sont souvent les meilleurs.

Les trois codes de couleurs restent le rouge, le blanc et le rose.

Les symboles : outre les coeurs, n'oubliez pas Cupidon (l'ange), la colombe, le cygne, les dentelles et les rubans.

Associées à un décor « très plume » ou « très soie », vous aurez réussi à créer l'ambiance de la Saint-Valentin.

Touche artistiquepour gourmandise romantique...

Et pour continuer de communiquer sur le thème, parsemez votre vitrine de coeurs avec des citations comme « L'amour est le seul rêve qui ne se rêve pas » (Paul Fort). Dans le cas où vous n'avez qu'un petit espace à votre disposition, profitez-en pour le réserver à votre offre « Spécial 14 février ».

De plus, cette année, l'événement tombe un samedi. Bonne pioche ! Il serait donc judicieux, dès le jeudi après-midi ou le vendredi matin, de planter le décor dans votre boutique, de façon à sensibiliser votre clientèle à l'avance.

Des coeurs pleins les yeux

Claire Damon (Des Gâteaux et du Pain – Paris XVe) privilégie l'idée d'un joli gâteau en forme de coeur à partager à deux.

D'autres vont jouer la carte traditionnelle avec tartelettes aux fruits ou petits gâteaux.

Mais avez-vous pensé à d'autres déclinaisons facilement réalisables ? Les « classiques » comme le brownie, le cake et les sablés peuvent prendre un air de fête avec une finition en couleur.

Vous pouvez aussi miser sur un « apéritif Saint-Valentin » avec des canapés, des sablés au parmesan et des pains spéciaux… toujours en coeur, ou dans une autre forme d'inspiration romantique. Et bien évidemment, vous ne pouvez pas passer à côté des fameux macarons ! Pensez aussi aux produits un peu oubliés comme la pâte d'amande et la nougatine.

Bien emballées, des fabrications maison à emporter.

  

Vous pouvez aussi tenter le ludique, en créant colliers et montages. Etonnez votre clientèle avec des idées simples et un peu d'imagination ! Proposez des offres spéciales en rassemblant, de manière joliment présentée, les produits de votre fabrication créés pour l'occasion.

Un panier par exemple peut comprendre : un pain spécial, un collier coeur à la nougatine et une bague en sablé et pâte d'amande. Les combinaisons sont multiples… Soumettez quelques propositions de compositions gourmandes avec vos créations comme le font si bien les épiceries fines avec les produits du terroir.

Ou alors, pourquoi ne pas écrire à la craie sur un petit tableau : « Composez vous-même votre panier Saint-Valentin » ? Ainsi, deux solutions se présentent au client :

- celle que vous avez conçue,

- ou celle qu'il choisit personnellement.

N'oubliez pas l'attention toute particulière qu'il faut aussi porter à l'emballage, en version classique ou plus originale. Pour un moindre coût : un emballage transparent que l'on glisse dans un sac en papier avec anse. Si vous voyez l'utilité d'investir un peu plus, vous pourrez trouver en forme de coeur des boîtes, paniers en osier, etc. A vous de voir. Ainsi, chez M. Le Macaron (Bordeaux), produits et boîtages sont de véritables joyaux !

Pour le pain aussi

Des idées pour cette occasion peuvent aussi être développées en boulangerie, et pas uniquement en pâtisserie et en chocolaterie. En effet, certains artisans savent tirer profit de cette fête, en créant par exemple des pains au pavot ou au sésame ou des briochettes individuelles en forme de coeur. L'un d'eux a même pour spécialité une création « aphrodisiaque », avec du gingembre confit ! A mettre en avant de manière ludique… Le succès est garanti !

par Laurence Blanchevoye (publié le 3 février 2009)