La démarche ABC (Artisan Boulanger Convaincu) a été créée en 2019 par son dirigeant Bertrand Girardeau et les forces vives des Moulins Associés (LMA). Ce coaching individualisé permet d’optimiser les trois piliers de la réussite : la production, la vente et le management. Sachant que le management inclut les ressources humaines, le droit social, la gestion financière, la comptabilité, l’hygiène, la sécurité, la communication, le web et réseaux sociaux, etc.

ABC accompagne les artisans boulangers avec son portefeuille de services

La qualité des produits constitue un pilier majeur de la réussite de l’artisan boulanger. (© A Tandeau)

Pour accéder à ce service extrêmement qualitatif et accessible à tous, il faut montrer patte blanche. « On souhaite soutenir ceux qui font de réels efforts pour défendre l’artisanat et la filière sans pour autant être élitistes, reconnaît Lionel Broilliard, coach responsable du GIE ABC. La sélection repose sur 5 piliers : être client LMA, être boulanger diplômé, proposer une offre 100% maison réalisée avec des farines vertueuses (Bio ou CRC à 90% mini), détenir moins de 5 magasins et montrer une réelle envie d’évoluer par la formation. L’artisan reste libre de rester le temps qu’il le souhaite. Certains adhèrent pour profiter au maximum de notre coaching, d’autres par sécurité : ils ne font appel à nos services que pour résoudre un problème ou pour disposer des éléments mis à disposition. Nous menons en effet une veille active sur la réglementation, la gestion ou les solutions innovantes. Nous collaborons ainsi avec de nombreuses startups foodtech qui veulent tester et diffuser leur application en boulangerie, que ce soit en vente-comptabilité (Menlog, Synapsy, Compta.com…) ou en production (Octopus HACCP, Trackfood, Laboulange.app…). Nous échangeons ensuite nos découvertes via des formations, conférences, webinaires… Avis aux intéressés ! »

Le cercle vertueux en étant Artisan Boulanger Convaincu

Une fois la candidature retenue, tout commence par un audit juridique, social et technique afin d’identifier d’éventuelles lacunes et définir les axes de progrès. « Si l’artisan accepte d’être remis en cause dans ses pratiques, on pourra aller très loin ensemble. Il gagnera d’abord du temps sur les tâches administratives (30 min par jour étant l’objectif) et pourra se concentrer sur des points stratégiques, notamment pour moderniser son organisation avec de nouveaux outils ou pour revisiter le volet RH : recrutement, fidélisation, progression des salariés, motivation des équipes… Peu à peu, il fera entrer son commerce dans un cercle vertueux. On le constate de notre côté : les artisans qui nous font confiance ont moins de turn-over et séduisent davantage les passionnés qui sont aussi les premiers ambassadeurs de l’entreprise ! », soutient Lionel Broilliard. Vous l’aurez compris : l’objectif d’ABC (qui est un Groupement d’Intérêt Economique) n’est pas de faire du chiffre, mais de créer une émulation collective pour faire avancer la profession avec son temps.

■ En savoir plus sur ABC

Publi-Information rédigé par Armand TANDEAU