Sheryline et Philippine, deux jeunes ingénieures franciliennes, ont créé “Le Papondu”, le premier œuf végétal, sans poule ni couvaison. C’est un projet étudiant qui les a réunies sur la voie de l’innovation agroalimentaire.

Deux constats ont alors retenu l’attention du groupe :

Une partie conséquente de la population est intolérante ou allergique aux œufs.

En France, on estime que 9,5% de la population infantile est touchée par cette allergie.

Le véganisme est une tendance alimentaire en pleine expansion.

Or, les étudiants se sont rendus compte que l’aliment qui manquait le plus aux personnes véganes était : l’œuf ! Et c’est peu dire, que ce soit par souci de santé ou par conviction, l’omniprésence des œufs dans la gastronomie française rend le quotidien des personnes concernées difficile.

En octobre 2019, elles ont été lauréates au concours PEPITE en partenariat avec BPI France, destiné à récompenser et développer l’esprit d’entreprise chez les étudiants.

Une fois la startup créée, et leur site internet ouvert en novembre 2019, les deux ingénieures décident alors de se diviser les rôles : Philippine met toute son énergie afin de perfectionner la formule du produit, tandis que Sheryline concentre ses efforts dans la promotion du Papondu. Puis, elles ont intégré dans la foulée le campus de startups Station F, à Paris, connu pour être le plus grand du monde.

Aujourd’hui, le Papondu fait partie du Future 40, c’est-à-dire qu’il a rejoint les start-ups sélectionnées pour être les plus prometteuses du campus.

En version pas cuit - © Charlotte EVRARD

Composition :

Il est entièrement composé de matières végétales (protéines et fibres végétales) et minérales (eau et sel) : sept ingrédients d’origine naturelle dont une protéine végétale, une fibre végétale et un extrait de légumes pour lui donner sa couleur.

« Grâce à notre travail sur le choix des ingrédients et la qualité nutritionnelle, nos récentes estimations ont révélé un Nutri-score A et un score Yuka de 90/100. »

Cru, le Papondu se présente sous une forme similaire à un œuf de poule.

On y retrouve en effet un blanc liquide dans lequel se trouve un jaune sphérique qui se distingue du blanc grâce à une technique de cuisine moléculaire qu’est la sphérification.

Comme l’œuf classique, il peut se préparer en omelette ou être incorporé dans diverses préparations culinaires.

Cet œuf végétal est donc prêt-à-l’emploi, et s’utilise en simple remplacement des œufs dans tous les plats !

Le Papondu se veut être l’équivalent végétal de l’œuf de poule, y compris sur le plan nutritionnel !

https://papondu.fr/

L’interview sur Konbini permet d’en savoir plus.